L’an prochain, Samsung chercherait à augmenter considérablement la surface du lecteur d’empreintes des Galaxy S11. Celle-ci pourrait doubler par rapport aux modèles de cette année.

Le Samsung Galaxy S10

Si les Galaxy 10 et S10 Plus de Samsung ont été les premiers smartphones à intégrer des lecteurs d’empreintes à technologie ultrasonique, ils n’étaient pas exempts de défaut. Des problèmes de réactivité, mais également de surface que Samsung chercherait à corriger pour les futurs Galaxy S11.

En effet, selon les informations du média coréen The Elec repérées par Sam Mobile, Samsung travaillerait à étendre la surface de son lecteur d’empreintes digitales sous l’écran. Pour cela, le constructeur s’est associé au fournisseur taïwanais GIS dont un des responsables a déclaré « discuter avec des clients comme Samsung, Xiaomi ou Oppo pour fournir des lecteurs sous l’écran ».

Une surface de 64 mm² attendue pour le Galaxy S11

Sur la gamme Galaxy S10, les lecteurs d’empreintes intégrés derrière l’écran permettaient de capturer une zone de 36 mm², soit 6 mm sur 6 mm. Une surface qui serait ainsi doublée l’an prochain avec une zone complète de 64 mm² grâce à de nouveaux capteurs fournis par Qualcomm.

Le principal intérêt de proposer une surface plus large pour déchiffrer l’empreinte digitale de l’utilisateur est évidemment le confort d’utilisation. Cela nécessitera moins de précision et donc de faux négatifs tout en restant aussi sécurisé.

On est encore loin cependant des lecteurs d’empreintes qui couvrent la moitié ou l’entièreté de l’écran. De son côté Vivo avait dévoilé en début d’année un prototype de smartphone baptisé Apex 2019. Il avait la particularité de proposer un lecteur d’empreinte sous la totalité de la dalle, permettant ainsi à l’utilisateur de déverrouiller très facilement le smartphone, qu’importe où il pose son doigt.

Test du Samsung Galaxy S10 : maîtrisé en tous points, ou presque