Smartphone pliable : après Huawei, Samsung ou Xiaomi, Sharp rentre dans la danse

 

On connaissait les ambitions de Samsung, de Huawei, de Xiaomi ou même de Lenovo en matière de smartphone à écran pliable. Il semblerait qu’il faille également faire avec celles de Sharp. Le constructeur a en effet fait la démonstration d’un smartphone avec un écran qui se plie à la verticale.

Cette année devrait être celle où la plupart des acteurs de l’industrie du smartphone apportent leur propre vision de l’écran pliable. Pour l’heure, seuls Samsung et Huawei ont déjà dégainé en présentant respectivement les Galaxy Fold et Mate X. Mais d’autres constructeurs sont d’ores et déjà dans les starting-blocks.

C’est le cas de Xiaomi, avec son smartphone avec deux pliures, de Lenovo, qui préparerait un appareil qui se plie à la verticale — et non pas à l’horizontale comme le Mate X ou le Galaxy Fold — ou de TCL qui cherche à réduire le prix de cette technologie.

Un prototype fonctionnel qui se replie à la verticale

Mais le japonais Sharp n’est pas en reste, comme il l’a démontré ce mercredi. À l’occasion d’une démonstration organisée pour la presse japonaise à laquelle Engadget Japan était présent, le constructeur a en effet dévoilé un prototype fonctionnel de smartphone à écran pliable. À l’instar du projet de Lenovo, la pliure est horizontale, le haut du smartphone se pliant vers le bas. L’écran Oled mesure quant à lui 6,18 pouces avec une définition de 1440 pixels par 3040, et permettrait jusqu’à 300 000 pliures.

Pour l’heure, il ne s’agit que d’un prototype et rien n’indique donc que l’appareil sortira tel quel dans le commerce. Néanmoins, à en croire Engadget Japan, « il est probable qu’un smartphone Aquos avec la même dalle soit commercialisé à l’avenir ».

Les derniers articles