Bonne surprise pour les prix de la Smart #3 électrique en France, mais il faudra être rapide

 

Grâce à une version à petite batterie de sa voiture électrique, et donc à petite autonomie, Smart arrive avec une #3 au prix très compétitif. En dépit d'un équipement très riche. Mais attention, car le bonus écologique devrait lui passer sous le nez.

Alors que la Smart #1 n’est sur les routes que depuis l’été, l’année 2023 voit débarquer un nouveau modèle dans sa gamme : la Smart #3. Si la première s’apparentait à un petit SUV urbain, la seconde joue la carte du SUV coupé. Pour les constructeurs, ce type de carrosserie, c’est souvent l’occasion d’augmenter drastiquement les prix. Mais à l’occasion de l’ouverture des commandes, on découvre finalement que ce nouveau venu veut rester le plus accessible possible.

Et si la confirmation de l’arrivée d’une version à petite batterie avec une autonomie réduite est venue ces derniers jours, ce n’est pas la seule à soigner ses clients. Pour preuve, sur les cinq versions disponibles à l’achat sur le marché français, Smart en propose quatre qui peuvent bénéficier du bonus. Mais il va sûrement falloir faire vite !

Petite batterie, petite autonomie, petit prix

Ne faisons pas plus de mystère sur les prix de cette « hashtag three », c’est comme ça que l’on doit dire, ils débutent à 37 315 euros. Moins les 5 000 euros de bonus, ça tombe à 32 315 euros. À ce prix-là, que reste-t-il à la #1 ? La nouvelle venue est en effet à peine plus chère que sa petite soeur : 1000 euros seulement de plus ! Vous aurez la Smart #3 Pro, avec la « petite » batterie de 49 kWh, associé à un moteur placé à l’arrière, donc en propulsion.

  • Smart #3 Pro : 37 315 euros

Dans le détail, il s’agit d’une batterie de type LFP (Lithium Fer Phosphate) qui en réalité prend autant de place au cœur de la plateforme SEA de la voiture (plateforme développée  par Geely qui sert aussi aux Volvo EX30 et Zeekr X, entre autres) que la NMC (Nickel Manganèse Cobalt). La raison est toute simple, c’est que sa densité est inférieure.

La capacité inférieure de cette batterie est synonyme d’une autonomie moindre, à savoir 365 kilomètres sur le cycle WLTP. C’est quand même 55 kilomètres de plus que l’autonomie de la Smart #1 Pro. Pour autant, la puissance est la même que sur les finitions supérieures avec 272 chevaux, et 343 Nm de couple. La recharge en revanche est aussi en deçà de ce que proposent les finitions supérieures : la Smart #3 Pro propose une vitesse de charge de 7,4 kW en courant alternatif (AC), et jusqu’à 130 kW en courant continu (DC). Smart annonce respectivement un temps de recharge de 10 à 80 % de 5,5 heures, et de moins de 30 minutes sur les bornes de recharge rapide.

Jusqu’à 455 km d’autonomie

Comme évoqué auparavant, la Smart #3 embarque également une batterie NMC, celle-ci de 66 kWh, sur les finitions Pro+, Premium et la série limitée 25th Anniversary Edition. Toutes ces finitions proposent une même puissance et couple de 272 chevaux et 343 Nm.  Toutes sont également données pour un 0 à 100 km/h en 5,8 secondes, et une vitesse de pointe de 180 km/h.

L’autonomie affichée de ces finitions est supérieure à celle de la petite batterie, 435 kilomètres pour la Pro+, 455 kilomètres pour les Premium et 25th Anniversary Edition. Les vitesses de charge sont de 22 kW (AC) et 150 kW (DC).

Voici les prix de ces finitions :

  • Smart #3 Pro+ : 42 315 euros
  • Smart #3 Premium : 45 315 euros
  • Smart #3 25th Anniversary Edition : 46 140 euros

La dernière version est la Brabus, la plus puissante de toutes. Toujours avec cette même batterie de 66 kWh, elle offre quatre roues motrices grâce à ses deux moteurs, l’un à l’avant de 156 ch, l’autre de 299 ch à l’arrière. La puissance totale est donnée pour 428 chevaux.

  • Smart #3 Brabus : 49 815 euros

Équipement complet

Niveau équipement, la Smart #3 est plutôt riche, et ce dès la finition de base. L’écran tactile central Full HD de 12,8 pouces et le combiné d’instruments numériques Full HD de 9,2 pouces en font partie, tout comme les 7 airbags. Les aides à la conduite sont aussi à la hauteur avec une conduite autonome de niveau 2.

À l’intérieur de la Smart #3 Premium.

Baptisée Smart pilot assist, elle intègre le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop & Go, l’aide au maintien dans la voie, la détection des angles morts, la reconnaissance des panneaux de signalisation, l’assistance routière avec l’aide au changement de voie et l’aide aux embouteillages, les capteurs d’aide au stationnement ou encore la caméra à 360 degrés.

Pour l’aide au stationnement automatique, il faudra opter pour les version Premium, 25 th Anniversary Edition ou Brabus, tout comme les feux de route adaptatifs.

Un bonus, mais jusqu’à quand ?

Sur les cinq versions de cette Smart #3 proposées, seule la Brabus n’a pas le droit aux 5 000 euros de bonus. Mais on parle bien du bonus 2023. Celui qui change dès le 15 décembre de cette année pour ne plus prendre en compte les seuls critères du prix et du poids, mais un score environnemental. Lequel pénalise notamment fortement les véhicules importés depuis au-delà des frontières européennes. Et comme cette Smart #3 (comme la #1) est produite en Chine, il est plus que probable que son bonus de 5 000 euros ne soit que très éphémère. À moins de faire revenir sa production plus proche de chez nous !

Sauf que le temps industriel étant ce qu’il est, il faudra au moins deux ans, voire trois pour que Smart puisse s’adapter et réindustrialiser ses #1 et #3 plus proche de chez nous. Et espérer profiter d’un bonus. Dont les règles auront encore sans doute changé d’ici là !

Mais attention, car pour profiter de l’actuel bonus, il faut commander avant le 15 décembre 2023 et être livré avant le 15 mars 2024. Smart annonce que les premières livraisons de la Smart #3 interviendra d’ici la fin d’année 2023.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.

Les derniers articles