Accusé d’obsolescence volontaire de ses enceintes, Sonos se défend maladroitement

♻ Un mode recyclage qui incite à rendre une enceinte obsolète

 

Sonos propose depuis le mois d'octobre un programme permettant de bénéficier d'un code de réduction de 30 % sur une nouvelle enceinte... à condition de rendre inutilisable une enceinte plus ancienne

L’enceinte Move de Sonos, lancée à l’IFA 2019

L’enceinte Move de Sonos, lancée à l’IFA 2019

Sonos est un constructeur d’enceintes connectées bien connu. C’est une des premières marques à s’être lancé dans ce secteur il y a désormais plus de dix ans avant même que le segment des enceintes multiroom soit investi par la plupart des marques électroniques grand public.

Du fait de son historique, Sonos a donc proposé à travers le temps de nombreuses enceintes qui ne profitent pas toutes des mêmes fonctionnalités. Afin de permettre à ses utilisateurs équipés en anciennes enceintes de se mettre à jour, la marque a donc eu l’idée de lancer en octobre un programme de promotion pour le moins original. Baptisé « trade up program », il permet aux possesseurs d’enceintes Sonos datées de plus de dix ans (Sonos Play:5, Sonos Connect, Sonos Connect:Amp, ZonePlayer 80, ZonePlayer 90, ZonePlayer 100 et ZonePlayer 120) de profiter d’un bon de réduction de 30 % sur une nouvelle enceinte Sonos… à condition d’avoir volontairement briqué l’ancienne.

En effet, ce programme incite les possesseurs d’appareils Sonos à désactiver de manière permanente leur enceinte actuelle qui passe alors en mode recyclage et ne peut donc plus être utilisée. L’utilisateur a 21 jours pour repasser en mode classique s’il change d’avis, mais, après cette période, s’il reste en mode recyclage, il pourra profiter du bon de réduction sur une nouvelle enceinte. Autant dire que cette offre a été particulièrement critiquée. Elle incite en effet les utilisateurs à jeter leur enceinte, pourtant encore fonctionnelle, afin de profiter d’un modèle plus récent.

Une volonté de ne pas tromper les nouveaux utilisateurs

Interrogé par nos confrères de The Verge, Sonos a répondu que cette fonction visait en fait à permettre aux plus anciens utilisateurs de ses enceintes de profiter de nouvelles fonctionnalités. Quant à la question de permettre la revente de ces anciennes enceintes d’occasion — ce qui n’est pas possible une fois celles-ci passées en mode recyclage — Sonos veut éviter de tromper les utilisateurs : « Pour ceux qui souhaitent les remplacer par un nouveau produit, on pense que la décision la plus responsable est de ne pas proposer les anciens modèles à de nouveaux utilisateurs qui ne savent pas nécessairement qu’il s’agit de produits vieux de plus de dix ans, et qui ne proposent pas forcément l’expérience Sonos attendue ».

Bien évidemment, l’idée avec ce briquage volontaire de ses produits est d’empêcher les utilisateurs de profiter d’un programme de mise à jour tout en continuant à utiliser leur ancienne enceinte. Reste que cela incite toujours autant les utilisateurs à jeter une enceinte qui fonctionne encore très bien, même si elle ne profite pas de l’ensemble des fonctionnalités ajoutées par la marque ces dix dernières années. L’obsolescence n’est ici pas directement programmée par Sonos, mais elle est clairement incitée.

Après sa collaboration avec IKEA, Sonos est de retour. La Sonos Move a été créée parce que l’entreprise américaine continuait de recevoir des commentaires de ses partisans les plus fervents qui souhaitaient deux choses :…
Lire la suite

Les derniers articles