Sony a lui aussi livré son rapport trimestriel. On peut voir que son activité jeux vidéo, propulsée par la PS4, cartonne toujours autant. Cependant, sa division mobile connaît une chute inexorable.

Le constructeur japonais Sony n’a pas réussi à captiver l’attention des consommateurs en 2018. Si son Xperia XZ3 nous a convaincu, reste qu’il manque un peu de panache pour réussir à se démarquer au-delà des fans de la première heure de la marque.

On savait déjà que la division mobile de Sony était en peine. Ses derniers résultats trimestriels publiés ce week-end ne font que douloureusement le confirmer, comme nous l’annonce Xperia Blog.

La divison Sony Mobile continue de chuter

C’est hélas sans surprise que l’on constate que les trois derniers mois de 2018 ont été difficiles pour Sony Mobile. La division enregistre seulement 1,8 millions de vente de smartphones sur la période, ce qui correspond à une baisse de 55% (!) par rapport à l’année dernière.

Les prévisions de vente ont ainsi été baissée à 6,5 millions d’unités (contre 7 millions auparavant), faisant que Sony ne s’attend qu’à vendre 1,1 million de smartphones de janvier à mars. Voilà une vision bien noire de l’avenir.

Le constructeur indique que ses ventes ont particulièrement baissé en Europe, en Amérique Latine et… au Japon, pourtant un territoire conquis par l’entreprise locale. Malgré son image de marque, ses produits ne semblent plus arriver à conquérir les acheteurs.

La PS4 continue d’être le fer de lance

Pour Sony tout entier, la division PlayStation continue d’être sa plus grande force. Contrastant fortement avec la division mobile, la section jeu vidéo ne cesse d’être dynamique comme nous l’indique Oscar Lemaire.

Sur les 9 premiers mois de l’année fiscale, son chiffre d’affaires est en hausse de 21% pour un bénéfice de presque 2 milliards d’euros, soit +57% de bénéfices comparativement à l’année dernière.

En 2018, 17,7 millions de PS4 ont été vendues, soit un peu plus que la Nintendo Switch sur sa deuxième année d’existence. Ainsi, la console a désormais un parc installé impressionnant de 94,2 millions de consoles dans le monde.