Au cours d’une interview, Elon Musk a ouvert la porte à la possibilité de créer des vélos électriques chez Tesla. Une idée qui aurait beaucoup de sens et aiderait la firme à continuer ses activités.

Vélo électrique Tesla Model B - Design par Kendall Toerner

Crédit image : Kendall Toerner

Les modes de transport dits « écologiques » ont le vent en poupe (même s’ils ne le sont pas tous vraiment) et se multiplient dans les grandes villes pour remplacer les moyens de locomotion thermiques. Trottinettes, skateboards, et vélos électriques arrivent donc de plus en plus à séduire le tout-venant.

Dans cette nouvelle jungle qui se dessine, certaines marques arrivent à se démarquer, à l’instar de VanMoof ou Cowboy, mais un acteur de taille pourrait donner un énorme coup de pied à cette fourmilière : Tesla.

À l’occasion d’une interview accordée à Recode Decode, l’excentrique Elon Musk n’a pas hésité à houspiller des sociétés comme Lime ou Bird et leurs trottinettes « indignes ». Puis de rajouter : « des vélos électriques… je pense que nous pourrions faire des vélos électriques, oui ».

Simple excentricité ou nouveau projet ?

Alors qu’une telle annonce pourrait sembler anecdotique chez la plupart des dirigeants d’entreprise, elle a attiré l’attention dans la bouche du CEO de Tesla. L’entrepreneur n’en est effectivement pas à son coup d’essai et bon nombre de ses sorties médiatiques, pourtant anodines au premier abord, se terminent en projets d’envergure (ou en amende…).

On se souviendra par exemple du jour où Elon Musk répondait à un fan sur Twitter en annonçant qu’il rêvait de concevoir un Pick-up Truck. Aujourd’hui, le véhicule en question est une réalité (avec un design cyberpunk).

Une bonne situation d’avenir

D’un point de vue plus terre à terre, un vélo électrique serait un moyen pour Tesla d’écouler rapidement de nombreux stocks et remplir des caisses qui continuent de se vider très rapidement. Plus rapidement en tout cas qu’avec des batteries externes pour iPhone bien trop chères.

Les vélos électriques intéressent de plus en plus, et les possibilités sont multiples, aussi bien au niveau du design (comme ce vélo qui ressemble à un bazooka) que de la consommation d’énergie (comme ce vélo se rechargeant à l’énergie solaire). Mieux encore pour les finances de l’entreprise : Tesla pourrait inventer le vélo parfait couplé à une application pour créer des flottes comme prévoit de le faire Uber.

Toujours est-il que c’est là pour le moment qu’une simple phrase lancée par Elon Musk au cours d’une interview et que rien n’indique que le magnat des véhicules électriques monte en selle pour nous concocter un vélo électrique.

À lire sur FrAndroid : Comment choisir son vélo électrique en 2018 ?