Une source travaillant en étroite collaboration avec Tesla aurait divulgué un certain nombre d’informations quant aux prochaines versions des Model S et Model X. Au programme : un design légèrement revisité et des performances accrues.

Si traverser la France en Model S nécessite une bonne préparation en amont, la faute, notamment, à une autonomie encore trop modeste pour lui permettre de parcourir l’Hexagone d’une traite, la prochaine version de la berline familiale devrait peut-être faciliter la tâche de ses utilisateurs. Tout comme la potentielle nouvelle mouture de sa cousine Model X.

Car à en croire la chaîne YouTube Like Tesla (108 000 abonnés), citée par le site spécialisé Teslarati, le fabricant de voitures électriques compterait améliorer ses actuelles Model S et Model X. Une source proche du dossier aurait ainsi eu accès aux projets de la compagnie californienne. Au programme : un design légèrement revisité, mais surtout, des performances améliorées.

Tesla mettrait l’accent sur l’autonomie

Les nouvelles Model S et X pourraient à l’avenir s’équiper de trois moteurs électriques : un petit à l’avant, deux gros à l’arrière, boostant de facto sa puissance. Une batterie plus grande et plus légère gonflerait quant à elle l’autonomie des véhicules : comptez environ 640 kilomètres pour la première nommée, et un poil moins pour la seconde. À savoir désormais si ce rayon d’action s’appliquera à la version Autonomie Standard ou Grande Autonomie.

À titre de comparaison, la berline Standard Range offre une durabilité de 450 kilomètres, contre 610 kilomètres en Longue Range. Au pire des cas, le véhicule gagnerait au moins 30 kilomètres d’autonomie, ce qui reste peu. Le SUV propose de son côté 375 kilomètres en Standard Range et 505 kilomètres en Longue Range. Ici, le gain serait considérable, quoi qu’il arrive.

La prudence n’est jamais loin

Outre ces arrangements, les Model S et Model X pourraient également accueillir un nouveau système de refroidissement. Ce dernier ferait même l’objet d’essais en ce moment même dans le désert de Mojave, en Californie. L’optimisation des deux modèles interviendrait aussi sur leur temps de chargement, puisqu’une compatibilité avec le réseau de Supercharger V3, attendu en Europe au quatrième trimestre 2019, serait au programme.

Il n’empêche que la prudence est de mise : rien ne dit qu’Elon Musk effectuera de tels travaux au cours des prochains mois. Si tel était le cas, l’annonce du fameux pick-up électrique à moins de 50 000 dollars normalement prévue cet été pourrait être l’occasion pour Tesla de teaser, voire même de présenter, ces deux nouveaux bébés. Wait and see.