Tesla : ses batteries révolutionnaires n’arriveront finalement pas de sitôt

 

Elon Musk a tenu à mettre les choses au clair sur Twitter : les batteries révolutionnaires que le groupe devrait présenter lors de l’événement Tesla Battery Day, ce mardi 22 septembre, ne feront pas l’objet d’une production de masse avant 2022.

Tesla va faire une grande annonce au sujet d’une batterie révolutionnaire lors du Tesla Battery Day

Tesla va faire une grande annonce au sujet d’une batterie révolutionnaire lors du Tesla Battery Day

La conférence autour de la batterie est l’un des grands rendez-vous annuels du constructeur californien Tesla. Cet événement, baptisé Battery Day cette année et organisé ce 22 septembre, est alors l’occasion pour Elon Musk et ses équipes de présenter leurs avancées sur un composant qui joue forcément un rôle majeur au sein d’une voiture électrique.

Pas de production massive avant 2022

Particulièrement attendue par le grand public et les professionnels, cette édition 2020 devrait faire la part belle à une nouvelle technologie de batteries censée « révolutionner » le secteur : ces fameuses batteries à nanocâbles de silicium pourraient ainsi fournir jusqu’à 1 000 kilomètres d’autonomie en une seule charge.

Le Tesla Cybertruck devrait avoir le droit à ce genre de batteries

Le Tesla Cybertruck devrait avoir le droit à ce genre de batteries

Même si Tesla introduit ce genre de nouveauté lors de sa conférence, les voir débarquer sur ses véhicules électriques ne se fera pas de sitôt. Le patron de SpaceX a en effet mis les points sur les « i » sur le réseau social Twitter.

Note importante concernant la Tesla Battery Day d’aujourd’hui. Cela concerne notre production à long terme, tout particulièrement celle du Semi, Cybertruck et Roadster. Mais ce que nous allons annoncer n’atteindra pas une production en grands volumes d’ici 2022.

Le « ce que nous allons annoncer » fait très probablement référence à ses nouvelles « batteries du futur » qui s’inviteront sur le trio automobile cité par l’entrepreneur. Mais force est de constater que Tesla ne compte pas les installer dans ses véhicules branchés tant qu’une chaîne de production stable et aboutie ne sera pas finalisée.

Tesla attendra pour une totale indépendance

A ce titre, Musk compte bien poursuivre ses collaborations avec ses fournisseurs actuels. « Nous tentons d’augmenter les achats, et non de les réduire auprès de Panasonic, LG et CATL (et possiblement d’autres partenaires aussi). Cependant, même si nos fournisseurs font aussi vite que possible, nous prévoyons toujours des pénuries importantes en 2022 et au-delà, à moins que nous ne prenions nous-mêmes des mesures », a-t-il ajouté.

L’indépendance de Tesla en matière de batteries n’est donc pas pour aujourd’hui ni pour demain, bien que la firme d’outre-Atlantique travaille d’arrache-pied sur le dossier pour internaliser l’ensemble des processus de production.

Les derniers articles