Tesla Roadster : Elon Musk veut la faire planer, littéralement

 

Interrogé cette semaine dans le cadre de l’émission The Joe Rogan Experience, Elon Musk a affirmé vouloir faire planer la future Tesla Roadster. Idée fantasmagorique ou projet faisable ? La question est posée, et l’utilité d’un tel système aussi.

Tesla Roadster : Elon Musk veut la faire planer, littéralement

Qu’Elon Musk ait des idées futuristes et parfois extravagantes, ce n’est pas nouveau. Et l’intéressé nous l’a une nouvelle fois prouvé au cours de son récent passage dans le talk show The Joe Rogan Experience. Questionné sur la future supercar électrique Tesla Roadster, qui devrait débarquer en 2022, l’homme d’affaires s’est montré très ambitieux.

« Je veux qu’elle plane »

« Nous allons lancer une technologie de fusée dans cette voiture. Je veux qu’elle plane. Nous devons trouver comment faire pour la faire planer sans tuer les gens », a-t-il ainsi déclaré à l’animateur Joe Rogan. Ce qui est à peu près certain, c’est qu’à l’avenir, la Roadster devrait avoir le droit à une option SpaceX, matérialisée par des mini-réacteurs de fusée pour propulser la voiture en des temps records.

Tesla Roadster : Elon Musk veut la faire planer, littéralement

Elon Musk semble en tout cas déterminer à installer un système capable non pas de faire léviter la voiture à quelques centimètres au-dessus du sol, ni de la faire voler à plusieurs mètres de hauteur, mais au moins de la lever à environ un mètre.

Je pense que nous pourrions la faire planer, mais pas trop haut. Vous la faites planer à environ un mètre au-dessus du sol ou quelque chose comme ça. Si vous décrochez, vous faites sauter la suspension, mais vous n’allez pas mourir.

Certains se posent déjà la question de l’utilité réelle et finale d’une telle technologie. Pourra-t-elle vous faire éviter un accident normalement inévitable ? Est-ce une prouesse technologique vouée à démontrer le savoir-faire de Tesla ? Musk veut-il à l’avenir la démocratiser sur d’autres véhicules ?

Un projet déjà évoqué

Pour rappel, l’intéressé avait déjà brièvement évoqué l’idée en 2019, arguant que de premiers tests allaient être effectués à la fin de l’année suivante, c’est-à-dire fin 2020. Mais comme d’habitude, il ne faut pas prendre pour argent comptant les plannings Tesla annoncés par un Musk généralement très optimiste.

Avec 10 téraflops de puissance graphique et de nouveaux écrans, les nouvelles Tesla Model S et Model X sont devenues des consoles de jeu.
Lire la suite

Les derniers articles