C’est officiel : la surpuissante Tesla Roadster est repoussée à 2022

 

Initialement prévue pour l’année 2020, la Tesla Roadster électrique n’arrivera finalement pas avant 2022. Elon Musk l’a indirectement confirmé dans un nouveau message publié sur Twitter.

La supercar électrique Tesla Roadster se fait attendre. Et pourtant, elle aurait déjà dû faire l’objet d’une commercialisation depuis plusieurs mois au moins. Car au moment de lever le voile sur sa seconde génération en 2017, Tesla avait alors prévu une sortie pour l’année 2020. Ce millésime fait aujourd’hui partie du passé, et aucune Roadster n’est à l’horizon.

Deux ans de retard

Que la Roadster subisse un léger retard au démarrage, ce n’était plus un secret. En juillet 2020, Elon Musk avait assuré que sa production débuterait en 2021, soit un an après le calendrier originel. Mais dans un nouveau message publié sur Twitter, l’intéressé confirme subtilement un nouveau report lié à la production.

Le patron de SpaceX a ainsi répondu à une question d’un internaute, qui s’interrogeait du sort de la Roadster. Et M. Musk de répondre :

L’ingénierie se termine cette année, la production commence l’année prochaine. L’objectif est d’avoir un modèle candidat et conduisible à la fin de l’été. Le système à trois moteurs et le travail avancé sur la batterie ont été d’importants précurseurs.

Autrement dit, la Roadster n’a pas vocation à s’inviter dans nos rues cette année, puisque sa production débutera l’an prochain, comme l’a confirmé Elon Musk. En cause : la motorisation et les batteries, qui ont visiblement constitué un défi de taille aux ingénieurs de l’entreprise californienne.

Roadster, pas une priorité

Pour rappel, la Roadster s’apprête à devenir un monstre de puissance électrique grâce à une accélération de 0 à 100 km/h en 2,1 secondes. La Tesla Model S Plaid+ récemment introduite en est aussi capable, me diriez-vous, mais la Roadster devrait aussi embarquer des mini réacteurs de fusée pour abattre cette distance en l’espace de 1,9 seconde.

Cette supercar électrique n’a clairement pas été la priorité de Tesla au cours des dernières années, la société préférant se concentrer sur la construction de ses Gigafactory de Shanghai et Berlin, la commercialisation du Model Y, la présentation du pick-up Cybertruck, la conduite autonome, et plus récemment le restylage de ses Tesla Model S et Tesla Model X.

Avec 10 téraflops de puissance graphique et de nouveaux écrans, les nouvelles Tesla Model S et Model X sont devenues des consoles de jeu.
Lire la suite

Les derniers articles