Que deviennent vos jeux Steam après la mort ?

 

Votre bibliothèque Steam peut-elle faire partie de votre testament à votre mort ? La question a été posée à Valve et nous fait réfléchir sur la notion de propriété des biens numériques achetés en ligne.

S’il peut être désagréable d’en parler, il faudra un jour réfléchir à ce que vous allez léguer à vos proches après votre mort. La question se pose sur vos biens immatériels, mais qu’en est-il de vos possessions immatérielles comme… votre bibliothèque Steam ?

Vous avez surement dépensé des centaines ou même des milliers d’euros dans l’achat de jeux sur la plateforme de Valve en fil des années et vous voudriez peut-être que quelqu’un d’autre en profite via votre futur testament. Votre backlog pourra-t-il légalement être transféré à la personne de votre choix ?

Sur Steam, la notion d’héritage n’existe pas

La question a été posée cette semaine au service client de Steam par un utilisateur qui a voulu savoir si, à sa mort, son compte Steam pourrait être transféré par le biais d’un testament. La réponse du service a été très claire : les comptes et jeux Steam sont « non transférables », la plateforme ne pourra donner les accès d’un compte à un autre utilisateur dans le cas de la mort de son propriétaire.

Dans ce cas de figure, le partage de comptes n’est pas autorisé par Steam, mais concrètement possible. Mais dans ce cas, le service va-t-il automatiquement fermer le compte après 100 ou même 120 années d’existence ? Rien n’est stipulé clairement dans les termes d’utilisation, mais il est encore trop tôt pour le vérifier, 21 ans après le lancement de Steam.

Vous ne possédez pas vos jeux Steam

La réponse de Steam n’est cependant pas surprenante quand on sait que les jeux que vous achetez sur la plateforme ne sont pas réellement les vôtres, comme tout autre bien numérique téléchargé chez PlayStation ou Xbox.

Comme le rappelle Polygon, qui cite le contrat d’utilisation de Steam, les jeux achetés sur Steam sont en réalité « sous licence » et non pas vendus. Les joueurs n’ont « aucun droit ni titre de propriété » sur leur bibliothèque, les jeux ne pouvant être lancés que via la plateforme, contrairement à un autre service comme GOG par exemple.

Il semble donc logique, dans ce contexte, que léguer son compte Steam ne soit pas possible, mais que se passerait-il si la plateforme venait à disparaitre ? Alors que le support physique est menacé de disparition, toutes ces questions sont en effet légitimes.


Pour ne rater aucun bon plan, rejoignez notre nouveau channel WhatsApp Frandroid Bons Plans, garanti sans spam !