Au lendemain de la fermeture du Mobile World Congress et de l’annonce des premiers smartphones dotés du Snapdragon 855, le constructeur chinois a lancé ce vendredi sa nouvelle marque, Iqoo, et son premier smartphone.

Il y a plusieurs semaines, le constructeur chinois Vivo a commencé à communiquer autour d’une nouvelle gamme de smartphones en préparation commercialisée sous la gamme Iqoo. Le premier appareil sous cette nouvelle marque, baptisé sobrement Iqoo, a finalement été annoncé officiellement ce vendredi.

Le nouveau Vivo Iqoo se positionne clairement dans le segment haut de gamme et ressemble à s’y méprendre au Xiaomi Mi 9. On retrouve en effet un dos en verre avec trois appareils photo de 12 mégapixels, 13 mégapixels et 2 mégapixels. Si, comme sur le smartphone de Xiaomi, les deux premiers permettent de varier entre un grand-angle classique et un ultra grand-angle, le troisième module n’est pas un zoom, mais un appareil utilisé simplement pour le mode portrait.

Processeur Snapdragon 855 et jusqu’à 12 Go de RAM

On notera également qu’on ne retrouve pas de lecteur d’empreintes digitales au dos, puisque celui-ci est positionné derrière l’écran. L’affichage est par ailleurs découpé par une légère encoche en goutte d’eau sur sa bordure supérieure. Le Vivo Iqoo permet d’afficher 2340 pixels par 1080 sur une diagonale de 6,41 pouces. Pour le reste des caractéristiques, le smartphone est doté d’un processeur Snapdragon 855, de 6, 8 ou 12 Go de mémoire selon les versions, de 128 ou 256 Go de stockage en fonction du modèle et d’une batterie de 4000 mAh avec recharge rapide 44W.

Surtout, le Iqoo de Vivo se démarque par son tarif particulièrement agressif de 2998 yuans (400 euros HT) pour le modèle 6/128 Go et 3298 yuans (432 euros HT) pour la version 12/256 Go. Pour l’heure, le smartphone n’a été annoncé que pour une commercialisation en Chine. Vivo n’étant pas encore présent en France, rien n’indique que l’appareil soit commercialisé dans l’Hexagone.