Comment les Xiaomi 14 pourraient bouleverser le calendrier des sorties

 

Le Xiaomi 13 était sorti en Chine très tôt, dès décembre 2023. Avec la prochaine mouture, la marque chinoise pourrait encore accélérer son calendrier pour se rapprocher de celui de Qualcomm. Explications.

Les Xiaomi 13 pour illustration.

Moins de 10 mois entre la sortie de deux smartphones d’une même gamme. Ce pourrait être le rythme fou dans lequel s’engagerait Xiaomi avec ses prochains flagships. La firme chinoise pourrait, selon Gizmochina et IThome, annoncer ses Xiaomi 14 dès la fin octobre.

Plus précisément, la date choisie par Xiaomi serait proprement spectaculaire, puisqu’il s’agirait du 27 octobre. Les deux médias s’appuient sur de nombreuses fuites intervenues sur Weibo, le X chinois. L’annonce interviendrait donc le lendemain de la clôture du Snapdragon Summit où Qualcomm devrait annoncer son Snapdragon 8 Gen 3, attendu dans le Xiaomi 14.

Qualcomm bouge son calendrier, Xiaomi aussi

Nous avions l’habitude qu’à peine la dernière puce de Qualcomm soit annoncée, ce soit un peu la course à l’échalote entre les constructeurs Android. Le jeu étant bien souvent pour une marque de crier sur tous les toits qu’elle est la première à lancer un smartphone avec la dernière puce haut de gamme en date. Généralement, cela s’arrête à des annonces de principe et pas à une présentation formelle du smartphone, qui intervient généralement quelque temps plus tard.

Qualcomm ayant avancé son calendrier et ayant décidé de lancer sa nouvelle puce Snapdragon dès le mois d’octobre (contre novembre ou décembre auparavant), Xiaomi semble avoir voulu suivre la tendance de près.

Cela apparait cohérent avec le fait que les Xiaomi 14 et 14 Pro ont récemment passé les certifications 3C et TENAA. De son côté, Gizmochina affirme avoir mis la main sur une coque de Xiaomi 14 Pro. On y distingue quatre logements pour modules photo.

Une coque supposée de Xiaomi 14 Pro à côté d’un Xiaomi 13 Pro. // Source : Gizmochina

Un choix à double tranchant

C’est bien beau de pouvoir crier qu’on est le premier au monde à s’équiper d’une puce, mais si Xiaomi décide bel et bien de s’engager dans cette voie, cela ne va pas sans risque. Rappelez-vous le Xiaomi 12 et son Snapdragon 8 Gen 1 bouillant qui empêchait littéralement le smartphone de fonctionner normalement.

Qui dit nouvelle puce dit nouveaux risques. Et plus un constructeur s’équipe tôt, moins il peut les anticiper dans le design du smartphone, avec une chambre à vapeur plus efficace par exemple ou des matériaux qui conduisent plus ou moins la chaleur. Bien sûr, si le Snapdragon 8 Gen 3 est autant une réussite que le Gen 2, alors la question ne se posera pas.

Rappelons en outre que le smartphone ne devrait pas arriver par chez nous dès le 27 octobre. Il y a toujours une latence entre le moment de l’annonce et l’arrivée en France d’un smartphone présenté en Chine. Pour exemple, le Xiaomi 13 avait été dévoilé fin décembre 2022 pour une commercialisation fin février 2023 en France. En suivant ce calendrier, on peut donc tabler sur une sortie en France aux alentours de la fin janvier 2024. Cela leur permettrait sans doute de sortir avant les Galaxy S24, et donc de s’attirer les feux des projecteurs avant la déferlante Samsung… sauf si ce dernier en profite aussi pour avancer son calendrier.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.