Nous avons eu l’occasion de reprendre en main le Xiaomi Mi Mix 3, cette fois-ci dans les locaux de la société Hopscotch s’occupant de la communication de la marque en France. Ce fut surtout l’occasion pour nous d’en apprendre plus sur la sortie française.

Le constructeur chinois Xiaomi revient en cette fin d’année avec un tout nouveau modèle de smartphone dans la gamme Mi Mix, cette gamme qui a popularisé les écrans prenant le maximum de la face avant. Le Xiaomi Mi Mix 3 a été officiellement dévoilé en Chine pour le moment, et nous avons pu prendre en main le téléphone en direct d’un magasin chinois.

Notre vidéo du Xiaomi Mi Mix 3

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Date de sortie et prix en France

Ceci étant, nous n’avions pas encore eu d’informations sur sa sortie française. Hopscotch, la société s’occupant de la communication de la marque en France, nous a invités ce matin afin de prendre en main une nouvelle fois le Xiaomi Mi Mix 3… mais aussi donner un peu plus de détails sur sa prochaine sortie chez nous.

Concernant la date, nous avons appris que le téléphone serait disponible d’ici 2 mois et demi, sans plus de date précise. Nous ne savons pas encore quelles configurations seront disponibles sur notre territoire.

Enfin, le prix n’a pas été finalisé. Toutefois, on nous assure qu’il devrait rester sur la même tendance que le Xiaomi Mi Mix 2S, annoncé au prix de départ de 499 euros chez nous.

Nous aurons également quelques spécificités sur la ROM globale. La touche dédiée à l’intelligence artificielle sera reliée à Google Assistant en France, et pourra être totalement personnalisée, voire désactivée si vous le souhaitez. La reconnaissance faciale sera également disponible par le biais d’une mise à jour.

Nous reste encore donc à patienter quelques semaines pour connaître précisément la date de sortie et le prix de ce smartphone sur le territoire français, mais ces informations sont plus que rassurantes.

À lire sur FrAndroid : Prise en main du Xiaomi Mi Mix 3 : il en met plein les yeux sans aucune encoche