Xiaomi veut accélérer son expansion et compte maintenant partir à la conquête des pays africains après avoir déjà posé ses valises en Europe.

Elle n’est pas si lointaine l’époque où Xiaomi n’avait presque aucune présence sur le sol européen. Mais en quelques mois, tout s’est accéléré et la marque s’est officiellement lancée dans plusieurs pays du Vieux Continent dont la France évidemment. On notera à ce propos que la firme chinoise vient d’ouvrir une boutique sur les Champs-Élysées, à Paris.

Xiaomi ne semble pas vouloir ralentir la cadence de son expansion. En effet, via un article de MyDrivers — relayé par Gizmochina –, on apprend que le patron de l’entreprise, Lei Jun, a envoyé une note interne à ses employés pour les prévenir de la création prochaine d’une division régionale dédiée à l’Afrique.

Investir dans l’Afrique

Cette nouvelle est intéressante puisqu’elle prouve d’une part que Xiaomi a de grandes ambitions mondiales et, d’autre part, que le marché africain, souvent oublié ou dénigré, suscite de plus en plus l’intérêt des marques de smartphone. Si Samsung y est bien présent depuis un bon bout de temps, on voit désormais des marques comme Honor ou Oppo investir de plus en plus dans ce continent qui compte plus d’un milliard d’habitants.

Pour sa part, Xiaomi jouit déjà d’une timide présence en Afrique dans des pays comme l’Afrique du Sud, le Kenya ou le Nigeria. Mais dans la grande majorité des cas, cela passe par des distributeurs tiers. Une division officielle sur le continent permettrait à la marque d’avoir une position renforcée et de mieux contrôler son expansion. On pense notamment au pays du Maghreb où nous comptons un grand nombre de lecteurs.

Xiaomi a toutes ses chances de réussir sa percée en Afrique grâce à sa politique d’offrir des produits au bon rapport qualité/prix.

À lire sur FrAndroid : « Xiaomi c’est un peu le Free des smartphones » : discussion avec des fans de Xiaomi