Xiaomi n’est pas connu pour être le constructeur le plus original, mais celui qui rend accessible des technologies souvent réservées aux portefeuilles plus fournis. Pour autant, il semble que sa communication soit plus qu’inspirée… elle est plutôt volée d’un artiste espagnol.

Mise à jour du 20/06 :

Xiaomi s’est officiellement exprimé sur cette affaire, et a déclaré :

« Après avoir enquêté suite aux commentaires de l’artiste Peter Tarka sur le mauvais usage de ses créations sur le site Xiaomi espagnol, Xiaomi a déterminé qu’un designer a utilisé les designs de Peter Tarka sans sa permission. Nous avons supprimé le contenu de notre site web et avons décidé de licencier l’employé avec effet immédiat. Nous nous excusons sincèrement auprès de Peter Tarka, et pour le manquement dans notre processus de validation. Les actions de l’employé vont à l’encontre des valeurs de respect des propriétés intellectuelles de notre entreprise, et nous allons renforcer notre processus de validation en interne pour éviter que cela ne se reproduise. Nous avons contacté Peter Tarka pour nous excuser. »

Preuve s’il en est qu’une entreprise est aussi forte que son maillon le plus faible. On notera au moins la réactivité de Xiaomi suite à cette affaire.

Article original du 19/06 :

Les acteurs chinois traînent toujours derrière eux le stigmate de la « copie chinoise », cette idée voulant que toutes les productions venant du pays sont dérivatives. Il faut dire que les lois du pays pardonnent un peu plus les violations de brevets que les autres.

Depuis quelques années pourtant, tous les acteurs chinois luttent contre cette image négative, et ont prouvé qu’ils pouvaient être au cœur de l’innovation Tech. Xiaomi fait partie des noms indiqués dans ce mouvement, mais s’il peut potentiellement s’appliquer à ses produits… ce n’est pas le cas de son marketing.

Xiaomi vole les œuvres d’un artiste espagnol

The Verge dévoile en effet les accusations de Peter Tarka, un artiste espagnol dont le travail a été plus que plagié par Xiaomi. L’image que vous voyez en Une de ce papier est en effet utilisée dans la communication de la marque, mais est l’addition de deux images créées par l’artiste. La deuxième provient même d’une oeuvre réalisée pour… LG, un concurrent de l’entreprise.

Voici les œuvres de Peter Tarka :

Et voici un GIF les superposant avec l’image créée par Xiaomi, que Peter Tarka a réalisé lui-même :

Difficile de nier qu’il y a moins ressemblance ici qu’un brutal « copier / coller » avec quelques changements de couleurs et remplacement d’éléments graphiques au profit des produits Xiaomi.

L’entreprise n’a pas encore réagi à ces accusations. Nous avons contacté Xiaomi France afin d’avoir de plus amples informations, et mettrons à jour ce papier lorsque nous recevrons une réponse.