Sur un marché en forte baisse, Xiaomi annonce des résultats insolents

Tous les voyants sont au vert

 

Xiaomi ne connaît pas la crise. Alors que le marché des smartphones est en chute libre cette année, le géant chinois annonce une croissance insolente, portée par les ventes européennes.

Dos du Xiaomi Redmi Note 9 Pro

Le Xiaomi Redmi Note 9 Pro a un dos à deux tons // Source : Frandroid

On ne peut pas vraiment dire que l’année 2020 se déroule sous les meilleurs auspices. Enfin, pas pour tout le monde. Xiaomi « vit sa meilleure vie » et continue de croître à une vitesse fulgurante sur un marché des smartphones en berne. Alors que TrendForce publiait il y a quelques jours ses estimations de ventes, le géant chinois annonce officiellement des résultats records.

Un bénéfice en hausse de 130 % !

Au second trimestre, Xiaomi enregistre donc des recettes totales de 53,54 milliards de yuans, soit une hausse de 3,1 % par rapport à 2019 et 7,7 % par rapport au premier trimestre 2020. Cela porte le chiffre d’affaires du premier semestre à 103,4 milliards de yuans soit une hausse de 7,9 % sur un marché en baisse de plus de 12 %. Les ventes de smartphones représentent à elles seules 31,6 millions de yuans de CA et se sont élevées à 28,3 millions d’unités (+11,8 % par rapport à 2019). Xiaomi conserve ainsi sa quatrième place sur le marché.

Plus impressionnant, le bénéfice au deuxième trimestre s’élève à 4,49 milliards de yuans soit une hausse de 129,8 % par rapport à 2019 et 108 % par rapport au trimestre précédent. Xiaomi se félicite :

Durant le premier semestre 2020, malgré l’impact du COVID-19 et les nombreuses incertitudes mondiales, la diversité de l’écosystème Xiaomi a démontré sa capacité de résilience. (Xiaomi) ne cesse jamais d’explorer et d’innover, et continue à proposer des produits avec le meilleur rapport qualité-prix.

La conquête de l’Ouest

Selon TrendForce, Xiaomi a su parfaitement gérer la crise COVID-19 en gonflant ses stocks avant la mise en place des politiques de confinement en Europe. D’ailleurs, le constructeur s’est appuyé sur ce marché comme levier de croissance (+65 % par rapport à 2019).

Par ailleurs, la stratégie du constructeur se révèle particulièrement efficace. D’un côté il inonde le marché de smartphones (près d’un tous les dix jours en moyenne) et s’assure ainsi d’être présent sur tous les segments. Aussi il s’installe définitivement dans les esprits des consommateurs. De l’autre, il vient chatouiller Samsung, Apple ou encore Huawei (bien mal en point en Europe) avec des modèles premium comme le Mi 10 et le Mi 10 Pro, dégageant au passage des marges bien plus intéressantes qu’avec ses modèles d’entrée et de milieu de gamme.

Cette formule savante se révèle redoutablement efficace. Pour le moment. Car les Mi 10 et Mi 10 Pro, jugés un peu trop chers, n’ont pas vraiment tenu leurs promesses sur le segment ultra-premium. Aussi Xiaomi devra se montrer plus convaincant avec ses prochaines moutures. Sur le marché de l’entrée et du milieu de gamme, le géant chinois va devoir composer avec l’arrivée de nouveaux acteurs très agressifs, notamment Realme.

Les derniers articles