2,1 milliards de dollars, c'est la somme investie par Google pour l'acquisition, annoncée la semaine dernière, de Fitbit. Une somme deux fois supérieure à celle proposée par Facebook, pourtant intéressé lui aussi par le fabricant de wearables.

Crédit : Fitbit

Facebook a semble-t-il fait figure de petit joueur dans les négociations entamées avec Fitbit en vue d’un éventuel rachat. Alors que Google proposait un montant pharaonique de 2,1 milliards de dollars au fabricant de wearables basé à San Francisco, Facebook n’aurait pour sa part aligné que la moitié de cette somme, rapporte le média d’investigation The Information en s’appuyant sur des sources anonymes. Une offre, déjà colossale, qui n’a pas fait le poids.

Facebook cherche à se développer sur le hardware

Si l’on ignore quels étaient les projets précis de Facebook vis-à-vis de cette offre de rachat pour Fitbit, le groupe étend de plus en plus son influence sur le secteur matériel. Preuve en est, au-delà de sa présence sur le marché des casques de réalité virtuelle (au travers d’Oculus), Facebook miserait sur la conception d’une montre connectée capable de comprendre les intentions de l’utilisateur. Un projet à long terme appuyé par la récente acquisition de CTRL-Labs pour un milliard de dollars.

En attendant, Fitbit n’aidera pas Facebook dans sa transition naissante vers le monde hardware. Annonce majeure de la semaine dernière, le rachat de Fitbit par Google laisse néanmoins entrevoir de belles choses, tant pour le fabricant de montres et bracelets connectés que pour le géant du web qui devrait en profiter pour renforcer l’assise de Wear OS sur le marché. La firme de Mountain View a d’ailleurs d’ores et déjà annoncé vouloir lancer, avec l’aide de sa nouvelle filiale, ses propres smartwatches sous Wear OS.

Fitbit, de son côté, devance les craintes. Le groupe assure notamment que les utilisateurs de ses produits garderont le plein contrôle de leurs données personnelles, et s’engage à rester entièrement transparent sur ce point. L’occasion pour l’entreprise de rappeler qu’elle ne vend pas ces données à des acteurs extérieurs… et que ces dernières ne seront pas utilisées par Google pour des campagnes de publicité ciblées.

Notons enfin que le deal signé entre Google et Fitbit, doit pour sa part être définitivement conclu début 2020.

Incontournable et connu de tous Facebook est le plus grand réseau social existant, fort de ses deux milliards d’utilisateurs et d’un nombre...

3 raisons de télécharger cette application

  • Le premier réseau social du monde avec deux milliards d’utilisateurs
  • Suivez les actus de vos amis et communiquez avec eux
  • Profitez de dizaines de fonctions