Après la nouvelle Steel HR Sport, le fabricant français Withings a dévoilé ce mercredi son second appareil depuis son émancipation de Nokia : le bracelet Withings Pulse HR.

En mai dernier, Nokia décidait de se débarrasser de sa division Health, dédiée à la santé. Un retour à l’envoyeur, puisque c’est son fondateur français Éric Carrell qui a finalement racheté Withings. L’occasion pour le constructeur de se relancer d’abord à la fin de l’été avec une nouvelle version de sa montre connectée hybride, la Steel HR, désormais munie d’un modèle « Sport ».

Ce mercredi, c’est un nouveau produit qui a été dévoilé par Withings avec son bracelet Pulse HR. Comme son nom l’indique, celui-ci reprend le design et les fonctionnalités de l’un des premiers produits de la marque, le Withings Pulse, mais se munit également d’un capteur de rythme cardiaque. Il s’agit d’un bracelet doté d’un écran OLED, d’un suivi de la fréquence cardiaque, d’une analyse du sommeil ou de l’activité physique et d’un affichage des notifications. À bien y regarder, on retrouve ainsi sur le bracelet Pulse HR l’ensemble des fonctionnalités de la montre Steel HR Sport. Par exemple, lorsque l’utilisateur lance une activité sur son bracelet, l’application Health Mate va automatiquement activer le GPS du smartphone pour pouvoir retrouver le suivi de la course a posteriori. Withings revendique par ailleurs le suivi de 30 activités différentes.

Jusqu’à 20 jours d’autonomie

Du côté du design, le bracelet Pulse HR est livré avec un bracelet en silicone tandis que le boîtier en lui-même est conçu en acier inoxydable. Il est également annoncé comme étanche jusqu’à 50 mètres de profondeur. Enfin, Withings annonce une autonomie pouvant aller jusqu’à 20 jours consécutifs.

Le principal intérêt du bracelet Withings Pulse HR par rapport à la montre Steel HR réside dans son prix. Il sera disponible dès le 5 décembre à 129,95 euros, contre 200 euros pour la Steel HR Sport. Un prix plus attractif, mais qui reste cependant largement supérieur à celui de bracelets concurrents comme le Xiaomi Mi Band 3, disponible à 30 euros.

À lire sur FrAndroid : 5 bracelets connectés à moins de 50 euros, notre sélection de 2018