Test du casque Roccat Elo 7.1 USB : un bon casque au juste prix

...is it me you're looking for ?

 

Introduction

Vous êtes à la recherche d'un casque gamer performant et pas trop cher ? Le Roccat Elo 7.1 USB pourrait bien répondre à vos besoins. On vous dit tout dans notre test complet du nouveau modèle milieu de gamme de la marque !

Roccat Elo 7.1 USB

Lorsque Roccat renouvelle leur gamme de casques gamer, ils ne le font pas à moitié. En effet, ce ne sont pas moins de 3 casques différents qui ont été présentés ces dernières semaines. Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir le modèle qui nous parait le plus intéressant : le Roccat Elo 7.1 USB.

Comme son nom le laisse entendre, ce casque pour joueur se connecte en USB et offre en plus une spatialisation virtuelle 7.1, pour améliorer l’immersion. Comme le reste de la gamme, il dispose d’un nouvel arceau suspendu et de plusieurs fonctionnalités intéressantes.

Un design globalement convaincant et confortable

Lorsque l’on sort le casque Roccat Elo 7.1 de sa boite, sa légèreté se remarque immédiatement. Le casque ne dépasse ainsi pas les 374 grammes et devrait donc logiquement se révéler confortable une fois installé au sommet de notre crâne. D’autant qu’il semble clair que Roccat a visé le confort avant tout pour construire ce nouveau modèle.

Roccat Elo 7.1 USB

L’arceau suspendu annonce un confort exemplaire // Source : Edouard Patout pour Frandroid

En effet, le casque dispose d’un arceau suspendu, que l’on retrouvait jusqu’alors principalement sur les modèles Siberia et Arctis de SteelSeries. Cet arceau s’articule autour d’une première structure en métal fin qui assure la jonction entre les deux oreillettes. Un second arceau en plastique souple, recouvert de mousse et de similicuir, assure quant à lui la liaison avec le crâne pour répartir correctement le poids et surtout s’ajuster parfaitement à la morphologie de chacun.

De ce fait, il n’y a aucun réglage de taille au niveau de l’arceau puisque celui-ci s’adapte naturellement grâce à un système élastique. Malgré cela, le Roccat Elo 7.1 USB s’adapte parfaitement aux crânes imposants et saura donc convaincre l’immense majorité des utilisateurs.

En descendant le long de la structure recouverte de plastique dur pas vraiment qualitatif, on appréciera la présence d’une articulation permettant le pivot des oreillettes à 90°. Le casque pourra ainsi reposer sur le haut des pectoraux sans gêner les mouvements de tête lorsqu’il n’est pas utilisé. Un petit bonus d’ergonomie qu’on aimerait voir se généraliser chez tous les constructeurs.

Les deux oreillettes sont également montées sur un système articulé plutôt classique pour pouvoir suivre correctement les courbes de la tête de l’utilisateur. On notera d’ailleurs que les mousses, qui englobent totalement les oreilles et sont recouvertes de similicuir, proposent une partie inférieure légèrement plus épaisse, pour épouser au mieux le bas du visage. Notons tout de même que nous n’avons pas constaté une immense différence avec des oreillettes classiques.

Du fait de sa connectique USB, le Roccat Elo 7.1 USB profite d’un éclairage RGB paramétrable situé au dos des oreillettes et qui illumine les deux logos présents sur ces dernières. Complètement gadget puisque hors du champ de vision de l’utilisateur, cet éclairage pourra être personnalisé à l’aide du logiciel Roccat Swarm dont nous parlons un peu plus loin.

Si l’oreillette droite se contente de diffuser le son, la droite accueille plusieurs boutons ainsi que la connectique du casque. On dispose notamment de deux molettes de réglage permettant de gérer indépendamment le volume de sortie du système ainsi que le niveau du retour audio du microphone intégré. Enfin, un bouton permettant de couper ce dernier est également de la partie. L’ensemble est plutôt accessible et pourra donc être atteint sans effort particulier.

C’est donc sur cette même oreillette que l’on vient installer le petit micro perche amovible. Comme souvent, on dispose ici d’une petite perche à mémoire de forme qui se révèle suffisamment longue pour placer le microphone correctement au niveau de la bouche. Aucune bonnette n’est fournie, il faudra donc être attentif aux tests sonores pour vérifier si le microphone n’est pas trop sensible au souffle.

Roccat Elo 7.1 USB

Le microphone et sa perche à mémoire de forme // Source : Edouard Patout pour Frandroid

Pour finir, le casque se connectera uniquement en USB à notre machine. Le câble intégré et tressé mesure pas moins de 2,5 mètres, permettant de le faire passer proprement derrière ou sous le bureau. On regrette par contre que les bruits de frottement de ce dernier se transmettent un peu trop facilement et de façon assez audible dans les oreillettes. Dommage. À noter qu’avec cette connectivité unique, le Roccat Elo, 7.1 USB ne sera pas compatible avec les consoles de salon.

Roccat Elo 7.1 USB

Le câble USB mesure environ 2,50 mètres // source : Edouard Patout pour Frandroid

Sur le plan du confort, nous n’avons rien à redire. Le casque s’adapte parfaitement aux contours du crâne, reste bien en place et ne sert pas trop la boite crânienne. Il pourra donc être utilisé sans difficulté pendant plusieurs heures. À noter qu’en tant que porteur de lunettes, je n’ai pas ressenti de gêne au niveau des oreillettes.

Au final, malgré quelques petits défauts, ce nouveau casque Roccat offre un design réussi et tout en légèreté. L’accent a, semble-t-il, été mis sur le confort et c’est un pari réussi pour la marque. On regrette l’utilisation de plastiques de qualité discutable qui viennent légèrement ternir le reste du design. Malgré cela, l’ensemble respire la solidité et aucun craquement ne se met entendre.

Roccat Swarm, le pilote (trop) complet pour personnaliser le casque

Comme toujours, on se dirige vers le logiciel Roccat Swarm pour gérer tous les aspects liés au Elo 7.1 USB. Tous les réglages du casque sont regroupés dans une seule et même pas, un peu trop fournie selon nous. Un second onglet est quant à lui dédié aux effets d’éclairage, mais nous ne nous étendrons pas trop sur le sujet, l’intérêt étant très limité.

Le premier bloc de configuration propose un égaliseur complet ainsi que de différents préréglages pour certains types de jeu notamment. On pourra également personnaliser le taux d’échantillonnage utilisé par le casque et activer quelques fonctionnalités d’amélioration des voix, des sons compressés et des basses. Difficile de savoir ce que font vraiment ces « améliorations » et on aura de toute façon tendances à laisser les réglages par défaut en place.

Roccat Elo 7.1 USB - Swarm

Roccat propose également une spatialisation 7.1 (c’est normal, c’est dans le nom du produit) activable en un clic, au sein du pilote. Deux préréglages sont disponibles, mais nous avons une préférence pour le mode « Clarté » sur lequel nous reviendrons dans la partie suivante.

Enfin, la dernière partie intéressante du pilote se concentre sur le microphone et ses différentes options avec notamment la possibilité d’activer une réduction de bruit dont nous vérifierons les capacités dans la partie suivante. La sensibilité du microphone peut également être ajustée et des modifications de voix peuvent être appliquées pour faire (peut-être) rire vos amis sur Discord.

Roccat Elo 7.1 USB - Swarm

Tous les autres réglages présents au sein de cette page nous paraissent superflus, voire même totalement inutiles, puisqu’ils sont pour la plupart déjà présents au sein de Windows. Le seul intérêt potentiel sera d’avoir la possibilité de les personnaliser via les profils Swarm.

En effet, comme toujours, les réglages seront à sauvegarder dans des profils à associer à des jeux ou applications afin d’adapter les réglages de vos périphériques à chaque utilisation. On peut par exemple associer un égaliseur spécifique à un jeu et activation la spatialisation 7.1 pour un autre.

Des performances sonores dans la moyenne

Roccat a équipé son Elo 7.1 USB de transducteurs de 50 mm, dans la norme actuelle du marché. Nous les avons mis à l’épreuve sur plusieurs sessions d’écoute musicale de différents styles ainsi que sur quelques jeux de tirs afin de vérifier les performances de sa spatialisation 7.1 virtuelle.

En écoute musicale, avec le casque défini en profil stéréo, on profite d’un son plutôt riche et enveloppant. L’ensemble est bien équilibré sans prédominance particulière des basses fréquences, ce qui n’est pas pour nous déplaire. On regrette un léger manque de définition sur certains morceaux un peu plus complexes ainsi qu’un manque très léger de rondeur et de naturel sur les basses fréquences.

Roccat Elo 7.1 USB

Le casque est équipé de transducteur de 50mm // Source : Edouard Patout pour Frandroid

En jeu, la bonne stéréophonie du casque permet une localisation assez efficace de la provenance des sons. L’activation de la spatialisation 7.1 n’augmentera pas forcément la précision de cette localisation, mais l’immersion est clairement meilleure. On apprécie ici le fait que Roccat propose un son surround avec un traitement assez léger qui permet de ne pas trop dénaturer le son, tout en élargissant (virtuellement) la scène sonore. Les deux modes disponibles diffèrent au niveau de la voix centrale qui est boostée en mode « Clarté ». Le choix se fera en fonction des goûts et des situations.

En bref, le Roccat Elo 7.1 USB offre une prestation globalement convaincante qui s’adaptera parfaitement à l’usage gaming pour lequel il a été conçu. À noter que le volume du casque est particulièrement élevé. Dans nos tests, nous n’avons pas dépassé les 20 % de niveau sonore sur Windows pour rester dans des conditions d’écoute acceptables. Enfin, l’isolation phonique aurait gagné à être un peu plus prononcée puisque les sons ambiants restent très audibles.

Roccat Elo 7.1 USB

Les performances sonores en jeu sont très convaincantes // Source : Edouard Patout pour Frandroid

Le microphone fourni est lui aussi convaincant avec un son finalement assez clair qui ne dénature ni n’étouffe trop la voix. Le rendu reste naturel et bien meilleur que de nombreux autres casques concurrents. En revanche, nous restons assez dubitatifs sur la réduction de bruit proposée dans le pilote qui ne semble pas très efficace, voire même totalement inutile. Notons également que le microphone reste sensible aux effets de souffle et qu’il faudra donc le placer correctement.

Les deux premiers extraits sonores ont été réalisés sans réduction de bruit. Les deux suivants ont été capturés avec la réduction de bruit activée au sein du pilote Swarm. Cette dernière se révèle donc beaucoup moins efficace que celle proposée par Asus sur le Strix Go 2.4.

Extraits sonores en environnement silencieux et bruits de clavier mécanique

Extraits sonores avec réduction de bruit active

Prix et disponibilités du casque Roccat Elo 7.1 USB

Le casque Roccat Elo 7.1 est disponible au prix conseillé de 69,99 euros.

Note finale du test
8 /10
Avec sa conception intelligente qui offre de surcroît un confort particulièrement appréciable, le Roccat Elo 7.1 USB se montre très agréable à utiliser au quotidien.

Il profite en plus de performances sonores honorables aussi bien pour ses oreillettes que pour son micro et conviendra ainsi à l'immense majorité des joueurs.

Cerise sur le gâteau : il se positionne comme l'un des casques les plus intéressants du moment avec son prix raisonnable d'environ 70 euros à sa sortie.
Points positifs
  • Confort
  • Performances sonores
  • Fonctionnalités complètes
  • Câble USB très long
  • Prix
Points négatifs
  • Plastique un peu "cheap"
  • Non compatible avec les consoles
  • Bruits de frottement du câble qui se propagent trop facilement

Les derniers articles