Nous vous présentons ARC Vector : une moto électrique qui comprend de nombreuses technologies innovantes. Elle ressemble à un concept, mais elle sera bel et bien commercialisée.

Présentée au salon EICMA de Milan, cette moto électrique sera vendue au prix de 103 000 euros et produite à seulement 355 exemplaires. On ne connaît pas encore sa date de commercialisation, mais on a appris pas mal de choses sur elle. Soucieuse de s’adapter aux enjeux de demain, l’entreprise n’a pas hésité à prendre le virage de l’électrique pour ainsi venir concurrencer des acteurs tels que NUUK et Tarform.

Mark Truman est son créateur, c’est également un des fondateurs d’ARC et un ingénieur chez Jaguar. ARC est une entreprise financée par InMotion Ventures, la société d’investissements de capital-risque de Jaguar Land Rover, ces derniers ont investi dans cette start-up britannique afin de développer ce qui, selon ses créateurs, est la première « moto électrique à interface homme-machine« . L’équipe d’ARC a réussi à concrétiser ses idées dans un projet commercialisable, ce qui la différencie déjà avec tous les concepts similaires. L’ARC Vector intègre, en effet, une interface haptique intelligente avec un casque connecté HUD (affichage tête-haute).

L’ARC Vector aura une puissance de 95 kW, ce qui lui permet d’atteindre une vitesse maximale de 241 km/h. Le moteur électrique permet également de passer de 0 à 100 km/h en environ 2,7 secondes, ce qui est nettement plus lent que les 1,9 seconde de la Tesla Roadster. L’autonomie de sa batterie est d’environ 193 kilomètres sur l’autoroute et jusqu’à 274 kilomètres en ville.

Mais au-delà de ces chiffres et de sa puissance, la caractéristique la plus frappante d’Arc Vector est sa conception. Au lieu d’utiliser un cadre traditionnel, elle possède une conception en fibre de carbone où tous les composants tels que la batterie et le moteur se trouvent juste en dessous du conducteur dans un espace très réduit et compact. Entre cette structure et un nouveau type de cellules de batterie utilisées exclusivement sur ce produit, ARC promet un poids jusqu’à 25 % inférieur à celui de ses concurrents les plus proches. Il y a également des amortisseurs Ohlins et des freins Brembo montés en position verticale, ce qui est une forme peu courante sur les motos haut de gamme.

 

L’ARC Vector se distingue également par l’intégration d’une grande quantité de technologies

L’ARC Vector se distingue également par l’intégration d’une grande quantité de technologies. En effet, en plus de la moto, un casque et une veste ont été conçus spécialement. Dans le casque ARC Zenith, on retrouve un écran projeté qui fournit des informations au conducteur façon HUD (affichage tête haute). Et pour apporter des informations pratiques, le casque dispose d’une caméra arrière pour détecter ce qui se trouve derrière vous. Comme l’a précisé l’entreprise, il a été développé en collaboration avec Hedon et dispose d’un système que l’on retrouve habituellement dans les casques de pilotes d’avion. Les différentes commandes peuvent être commandées depuis la moto, via une application sur un smartphone et même via des commandes vocales avec un assistant dédié.

De plus, le système connecté de l’ARC Vector comprend également une veste dotée d’un système de réponse haptique qui, par exemple, applique certaines vibrations pour vous éviter des accidents. Il se synchronise également avec la musique et transmet des vibrations au rythme des chansons que vous écoutez. Pour Mark Truman, « la technologie vous permet de vous concentrer sur la route et de profiter du moment tout en sachant que la moto vous offre les informations dont vous avez besoin « .

À lire sur FrAndroid : LiveWire : la moto électrique de Harley-Davidson fera vibrer l’EICMA 2018 en avant-première