Pourquoi les voitures électriques ont-elles besoin de pneus spéciaux ?

L'équation complexe à résoudre

 

Goodyear a présenté des pneus spécialement conçus pour Tesla. Ils sont censés s'user moins vite, faire moins de bruit et même optimiser l'autonomie des voitures électriques. Mais pourquoi les voitures électriques ont besoin de pneus spéciaux ?

Tesla Model Y test (21)
Tesla Model Y // Source : Frandroid

Après les pneus increvables de Michelin et Goodyear, qui ne sont pas encore prêts à être commercialisés, Goodyear vient de commercialiser de nouveaux pneus spéciaux pour les voitures électriques Tesla.

goodyear-electricdrive-gt-ev
Goodyear ElectricDrive GT

Ce sont des pneus toutes saisons ultra-haute performance que l’on nomme ElectricDrive GT. Comme vous pouvez le voir ci-dessus, le pneu est conçu avec un dessin de bande de roulement asymétrique et un composé de bande de roulement spécial qui est censé fournir une bonne traction dans des conditions de route sèches et humides.

e-Primacy
Michelin e-Primacy

Goodyear n’est pas le premier à présenter des pneus spéciaux. En juillet 2021, Michelin a poussé un cocorico en présentant sa nouvelle gamme e-Primacy : ce nouveau pneu permettrait d’augmenter de 7 % l’autonomie des voitures électriques.

Des pneus spéciaux pour les voitures électriques

Les pneus font partie des équipements de sécurité les plus importants du véhicule : ce sont eux qui arrêtent le véhicule, car ils sont la seule zone de contact avec la route. C’est là que tout se joue : freinage, adhérence, tenue de route, direction et confort.

Poids

Cependant, les voitures électriques amènent quelques spécificités en plus. Premièrement, elles sont généralement plus lourdes que les voitures thermiques, à cause de leur batterie. Une Peugeot 208 pèse entre 900 à 1100 kg, alors que son équivalente électrique – la e-208 – pèse 1 455 kg.

En plus, le paradoxe est fou. En effet, plus la voiture promet une grande autonomie, plus celle-ci est lourde. C’est une équation compliquée.

Le modèle électrique gagne environ 150 à 200 kg grâce à l’absence de moteur, de boîte de vitesses et de réservoir d’essence. Mais quand on ajoute la batterie, le bloc électrique, le convertisseur et autres équipements, le solde est clairement négatif.

Accélération

Deuxièmement, le pneu doit avoir de l’adhérence, car les moteurs électriques produisent énormément de couple. Il suffit de voir l’accélération de 0 à 100 km/h d’une Tesla Model 3 SR+ (l’entrée de gamme), 5,6 secondes sur le modèle 2021.

Autonomie

En plus de supporter le poids du véhicule et de gérer l’adhérence, les pneus doivent également ne pas avoir d’impact sur son autonomie. Cela introduit des technologies de pointe, comme de nouveaux composés tels que la silice amorphe précipitée. La silice est utilisée comme agent de renforcement dans les mélanges de gomme de la bande de roulement.

Bruit

Une résistance plus faible au roulement augmente l’autonomie du véhicule. Mais en raison du silence du moteur, le bruit de roulement devient une question de confort…

En effet, les groupes motopropulseurs des véhicules électriques sont presque silencieux. Du coup, le bruit des pneus qui semble être imperceptible dans une voiture thermique devient important dans une électrique. Il faut donc introduire, encore ici, de nouvelles technologies. L’ElectricDrive GT de Goodyear, par exemple, est doté de la technologie SoundComfort qui agit comme une barrière acoustique intégrée.

Usure

Ajoutons à ça l’usure des pneus… l’accélération et le poids du véhicule ont des conséquences sur la durée de vie des pneus. Les pneus ont donc besoin d’enveloppes résistantes et adaptées. Heureusement, avec un bon contrôle de la traction, les systèmes d’aide à la conduite peuvent réduire le glissement en utilisant le réglage rapide de la puissance du moteur électrique.

Profiter de la révolution électrique pour vendre de nouvelles technologies

Diminuer la résistance au roulement revient à résoudre la quadrature du pneu : comment faire pour ne pas dégrader les autres qualités du pneu, notamment la tenue de route et la résistance à l’usure ? C’est l’équation peu évidente dont on parlait plus haut.

Mais cette équation a un coût et permet de vendre des pneus plus chers, mais aussi de se différencier des autres fabricants de pneus. Les producteurs de pneus veulent donc profiter de la révolution électrique pour vendre de nouveaux produits premium.

Bref, trouver le bon équilibre entre les différentes qualités attendues relève d’une alchimie complexe. Mais les fabricants de pneus de renom ont ici une opportunité de faire face à l’arrivée de pneus bons marché chinois en développant de nouveaux pneus premium pour les voitures électriques.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles