Bonus écologique : clap de fin pour les 6 000 euros destinés aux hybrides rechargeables

 

En modifiant les conditions d'attribution du nouveau bonus écologique, le gouvernement a supprimé une « niche » : celle des hybrides rechargeables éligibles au bonus de 6 000 euros.

Land Rover Defender PHEV

Le 1er juillet dernier, le gouvernement a prolongé le bonus écologique de 6 000 euros jusqu’à la fin de l’année. Mieux même : le plafond a été relevé de 45 000 à 47 000 euros. Une bonne nouvelle, mais pas pour tout le monde. En effet, l’exécutif en a profité pour réserver désormais exclusivement ce bonus maximal aux voitures électriques alors qu’il était auparavant ouvert également aux voitures hybrides rechargeables.

Des hybrides rechargeables dotées d’énormes batteries

Dans la pratique, durant les premières années de vie du bonus écologique, aucune voiture hybride rechargeable ne remplissait la condition requise pour bénéficier des 6 000 euros, à savoir avoir un taux d’émission de CO2 de moins de 20 g/km. Mais avec l’évolution des voitures hybrides rechargeables, on a vu arriver ces derniers mois certains modèles dotés d’une batterie à la capacité digne d’une petite voiture électrique. C’est ainsi le cas du Range Rover P510e avec sa batterie de 38,2 kWh ! À comparer aux 52 kWh d’une Renault Zoé 100 % électrique avec ses 390 km d’autonomie quand le Range Rover annonce 113 km d’autonomie en mode électrique contre environ 60 km pour les modèles hybrides rechargeables plus classiques.

Cette situation est rendue possible par les calculs réalisés lors de l’homologation WLTP des véhicules, qui permettent d’annoncer des autonomies en mode électrique et donc des rejets de CO2 ridiculement bas. Comme nous le traitions dans une actualité précédente, l’Europe a d’ailleurs décidé de venir réformer tout cela, pour permettre d’avoir des chiffres théoriques plus proches de la réalité pour les hybrides rechargeables.

Bonus maximal pour certaines hybrides rechargeables

Toujours est-il que ce système biaisé permet au Range Rover P510e d’annoncer n’émettre que 18 g/km de CO2, ce qui le faisait donc virtuellement rentrer dans la catégorie du bonus maximal, au même titre que les voitures 100 % électriques. C’était bien sûr sans compter sur son prix de vente de plus de 150 000 euros qui lui interdisait l’accès à tout bonus. Mais le BMW 225e xDrive 245ch Active Tourer et ses 17 g/km de CO2 avec un prix de vente inférieur à 47 000 euros pouvait quant à lui accéder au bonus maximal.

Fin de partie !

C’est pour éviter que les constructeurs s’engouffrent dans cette brèche que le gouvernement a modifié les règles du jeu. Depuis le 1er juillet, le bonus de 6 000 euros (ou 4 000 euros pour les personnes morales) et le bonus de 2 000 euros (pour les véhicules de plus de 47 000 euros) sont désormais uniquement accessibles aux voitures émettant 0 g/km de CO2. Les hybrides rechargeables doivent, quant à elles, se limiter au bonus de 1 000 euros selon leur prix de vente.

Si vous aviez déjà passé commande d’un modèle concerné par cette niche avant le 1er juillet 2022, rassurez-vous, vous aurez droit à ce bonus si la facturation ou le premier loyer (dans le cas d’une location) intervient avant le 31 décembre 2022.

L’Europe vient d’adopter une nouvelle législation concernant les voitures hybrides rechargeables. Celle-ci pourrait mener à la fin anticipée de ce type de motorisation.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles