Jaguar I-Pace : son autonomie franchit un cap et dépasse celle de la Tesla Model X

 

Le SUV électrique de Jaguar a reçu une série d’améliorations appréciée : outre le nouveau pack graphique déployé sur les I-Pace les plus anciennes, le véhicule dépasse désormais la barre symbolique des 500 kilomètres.

A l’époque présentée comme la Tesla Killer, la Jaguar I-Pace a depuis fait du chemin. Celle qui s’est octroyée le titre honorifique de voiture de l’année 2019 a officiellement intégré le catalogue de l’entreprise britannique, et présente aujourd’hui de véritables atouts tant esthétiques que techniques susceptibles de mettre des bâtons dans les roues de ses concurrents.

Les Tesla n’ont qu’à bien se tenir

Le SUV zéro émission se paye même le luxe de prendre du galon en cette fin d’année 2019. Les équipes de la firme d’outre-Manche déploient en effet une mise à jour logicielle, laquelle intervient directement au niveau de l’autonomie. Annoncée dans un email envoyé à ses clients, la nouvelle a été transmise à Electrek qui a pu mettre la main sur l’un des courriels.

« Ces mises à jour logicielles sont déployées gratuitement et amélioreront de 8 % le rayon d’action », est-il indiqué. En outre, l’I-Pace franchit un cap symbolique. Son autonomie de 470 kilomètres, si l’on se réfère aux chiffres publiés sur la fiche produit du modèle, bondit à 507,5 kilomètres grâce à cette bonification de 37,5 kilomètres. Une hausse qui lui permet de dépasser les Tesla Model X Performance (487 km) et Grande Autonomie (507 km).

Noël avant l’heure

Aussi, les Jaguar les plus anciennes bénéficient désormais de la toute dernière charte graphique implémentée au tableau de bord numérique. Ces bonnes nouvelles viennent ainsi embellir l’épilogue de ce cru 2019, notamment marqué par l’abandon de la Jaguar Type E Zero électrique, annoncée fin novembre.

Jaguar : tous ses modèles seront électrifiés à partir de 2020, la berline XJ en tête

Les derniers articles