SUV XC40 électrique : quand Volvo joue avec son prix pour garantir le bonus écologique

À un cheveu près

 

Attendu dans le courant de l’année 2020, le SUV électrique Volvo XC40 Recharge se révèle toujours plus. Après une présentation partielle du véhicule en octobre dernier, le constructeur suédois révèle cette fois-ci sa grille tarifaire.

Après une croissance à la hausse pour la sixième année consécutive en France, notamment marquée par 21 696 nouvelles immatriculations (soit une progression de 18 %, la plus belle jamais réalisée depuis l’introduction de la marque en 1953), Volvo compte bien poursuivre dans cette dynamique positive.

Mais surtout, le fabricant nordique cherche à se faire une véritable place sur le créneau des véhicules électriques. D’où l’intronisation de son Volvo XC40 Recharge P8 AWD en 2019. Lancé dans le courant du cru 2020, ce dernier a fait l’objet d’un nouveau communiqué de presse principalement axé sur sa grille tarifaire.

3000 euros de bonus écologique

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’entreprise n’a pas hésité à jouer avec la refonte du bonus écologique français. Son prix de 59 940 euros ne dépasse effectivement pas le seuil des 60 000 euros, à partir duquel l’aide financière accordée par l’État disparaît. Le SUV électrique du groupe se contentera ainsi d’une bonification financière de 3000 euros.

Équipé de deux moteurs (l’un sur l’essieu avant, l’autre sur l’essieu arrière) cumulant une puissance de 408 ch, le Volvo XC40 Recharge s’arme aussi d’une batterie de 78 kWh. De quoi lui conférer une autonomie de 400 kilomètres selon le cycle d’homologation WLTP. Côté recharge, comptez 40 minutes pour grimper de 10 à 80 % grâce à une charge rapide.

Plusieurs milliers de commandes enregistrées

Aussi, le modèle proposera un panel de huit coloris extérieurs, dont une nouvelle teinte inédite « Vert Sauge Métallisé ». Sans oublier la présence d’Android Automotive OS pour profiter comme il se doit des services Google, à l’image de Google Assistant, Google Maps et du Play Store.

À en croire la marque suédoise, son véhicule a rapidement rencontré un certain succès auprès des automobilistes, puisque les commandes se comptent d’ores et déjà en milliers. Un bon point pour Volvo, dont 50 % des ventes devront être issues de l’électrique en 2025, selon les objectifs de la société.

Volvo a réussi un tour de force. La marque suédoise est passée dans les mains de Ford à la fin des années 90, puis a été revendue au Chinois Geely en 2010. Un parcours qui avait…
Lire la suite

Les derniers articles