Carl : le nouveau robot chargeur autonome pour voiture électrique signé Aiways

Volkswagen a du souci à se faire

 

Carl, de son petit nom, a été conçu par le constructeur chinois Aiways, spécialisé dans les voitures électriques. À l’avenir, ces dernières pourront être rechargées par ce robot autonome qui vient concurrencer avant l’heure le concept récemment présenté par Volkswagen.

Le robot autonome Carl

Le robot autonome Carl et le SUV électrique U5

Un nouveau marché est-il en train de prendre vie ? Celui des robots autonomes capables de recharger des véhicules électriques sans l’intervention directe d’un humain. Car en quelques mois seulement, deux entreprises se sont démarquées sur ce créneau : le géant Volkswagen dans un premier temps, dont le produit encore au stade de concept a fait l’objet d‘une présentation en décembre 2019, puis le constructeur chinois Aiways.

Ce dernier ne fait pas figure de petit nouveau au sein du secteur, puisque l’entreprise compte en effet prendre d’assaut le Vieux Continent au travers de son SUV électrique U5, dont les précommandes lancées au mois d’avril précéderont les premières livraisons attendues au mois d’août. Un moyen pour la firme de l’Empire du Milieu de poser un premier pied en Europe.

Validation de brevets

Car Aiways a visiblement de plus grandes ambitions sur notre continent : celui de devenir un acteur de poids dans la recharge autonome. Comment ? Au travers de son robot mobile Carl, dont les sept brevets déposés en Chine et en Europe ont reçu une validation, apprend-on dans les colonnes du site spécialisé Auto Plus. Dans l’idée, le fonctionnement de son produit est peu ou prou identique à celui de Volkswagen.

Application mobile de Carl

L’application mobile pour activer Carl

Une application dédiée et connectée permet d’activer le robot qui se repère alors avec les données GPS pour rejoindre le véhicule. Équipé de batterie de 30 ou 60 kWh, l’engin va alors enclencher un processus de recharge sans aucune intervention humaine, puis retourner à sa base ou enchaîner avec une autre voiture électrique lorsque la session est terminée.

Tarifs inconnus

D’après les chiffres communiqués par la marque chinoise, Carl serait capable de recharger une automobile à 80 % en l’espace de 50 minutes. En cas de charge dans un parking d’un grand supermarché, à titre d’exemple, l’utilisateur aurait amplement le temps d’effectuer ses courses avant de repartir avec son véhicule chargé. Ce dernier doit cependant présenter une norme de charge reconnue pour profiter des services du robot.

Quant aux prix, Aiways a préféré jouer la carte de la discrétion en passant sous silence ses tarifs, mais assure que Carl sera « à la fois adaptable et économique pour les clients privés comme les entreprises, ainsi que pour les développeurs et les opérateurs d’infrastructures », peut-on cette fois-ci lire sur Automobile Entreprise.

Quand on évoque l’achat d’une voiture électrique, ce n’est pas vraiment le côté « bon marché » qui ressort en premier. Effectivement, les voitures électriques restent, à segment et niveau de finitions équivalents, plus chères par rapport aux modèles thermiques. Fort heureusement,…
Lire la suite

Les derniers articles