La branche occidentale de Square Enix (Eidos, Crystal Dynamics, Tomb Raider, Deus Ex) se fait racheter à son tour

 

Embracer Group annonce la signature d'un projet de rachat avec Square Enix pour reprendre sa branche occidentale. Cela intègre de grandes licences comme Tomb Raider, Deus Ex, Legacy of Kain ou encore Thief.

Shadow of the tomb raider
Shadow of the Tomb Raider // Source : Square Enix

On pouvait flairer l’opération depuis plusieurs années. La branche japonaise de Square Enix a retrouvé ses couleurs avec Final Fantasy, Dragon Quest, Kingdom Hearts ou encore Nier. La branche occidentale, elle, a plutôt réuni plusieurs échecs avec notamment Avengers, de Crystal Dynamics. Si dans le détail, on peut rappeler que la gestion du projet revient forcément à la gestion japonaise, il reste que les deux branches des groupes ne semblaient plus en harmonie.

Impossible d’entrevoir un rachat de l’ensemble de Square Enix, trop gros pour de nombreux groupes, mais une revente de la branche occidentale était envisageable. Contrairement à ce que l’on pouvait prédire, il ne s’agit pas de Microsoft, pourtant très proche de Crystal Dynamics, mais plutôt du groupe Embracer.

Des licences cultes

Le groupe Embracer annonce donc le rachat de Crystal Dynamics, Eidos-Montréal, Square Enix Montréal et de toutes les licences attachées à ces studios, dont l’historique Tomb Raider, mais aussi des licences moins utilisées par Square Enix ces dernières années, comme Legacy Of Kain, Thief ou encore Deus Ex. En tout, ce sont 50 jeux dont Embracer possède désormais les droits d’éditions, ainsi qu’une force de travail de 1100 salariés.

Le montant du rachat négocié par Square Enix peut sembler assez faible : 300 millions de dollars. C’est un peu moins que les 315 millions investis par EA pour racheter le seul studio Respawn Entertainment et sa licence Titanfall.

Il faut noter que la branche d’édition de Square Enix ne fait pas partie du rachat. Les licences Outriders, Life is Strange et Just Cause restent donc la propriété de Square Enix.

Qui est Embracer ?

Nous avons déjà parlé d’Embracer Group sur Frandroid à plusieurs reprises. Ce groupe d’investissement européen s’est lancé dans une grande série de rachats de studios au cours des dernières années. Il a notamment racheté Gearbox au début de l’année 2021. À la fin de cette même année, Embracer avait annoncé vouloir racheter 35 studios en une seule année. Grand spécialiste des éditeurs et développeurs de jeux AA, le groupe a également étendu ses finances à des studios de jeux AAA, c’est-à-dire les plus gros budgets de développement dans le jeu vidéo.

Avec le rachat de la branche occidentale, c’est justement plusieurs studios spécialistes des jeux AAA sur lequel Embracer met la main. Crystal Dynamics a récemment annoncé le début d’un nouveau projet Tomb Raider avec Unreal Engine 5.

Quid de la branche japonaise de Square Enix ?

Une fois le rachat clôturé, Square Enix va donc évoluer sans sa branche occidentale. On parle pourtant d’une branche en place depuis les années 2000, avec l’acquisition de Eidos Interactive en 2009. On peut désormais se demander si ce Square Enix allégé pourrait se faire croquer à son tour.

Rien ne permet de l’imaginer pour le moment, mais avec cette taille réduite, l’éditeur japonais devient peut-être beaucoup plus proche des critères de Sony, son partenaire de longue date pour lequel il développe encore de nombreux jeux PlayStation exclusifs.

Dans son communiqué, Square Enix met en avant ses prochains investissements dans les nouvelles technologies comme la blockchain, l’IA ou le cloud. Des investissements permis grâce aux 300 millions de dollars récupérés par la revente.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles