Shadow Ghost : une nouvelle box pour profiter du cloud-gaming en 144 Hz

 

Shadow vient de présenter sa nouvelle box, nommée Shadow Ghost, qui permet de profiter du cloud-gaming en Full HD à 144 Hz. Découvrez ses caractéristiques et son prix.

Pour accéder au cloud-gaming de Shadow, deux possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez utiliser un des clients disponibles (OS X, Windows 10, Linux, Android et iOS) ou préférer un boitier dédié. Shadow a profité de la Gamescom 2018 pour mettre à jour sa box avec un nouveau design et des caractéristiques techniques qui permettent de profiter d’une expérience en Full HD à 144 Hz. Notez que cette box permet également de jouer en 4K UHD en 60 images par seconde.

La nouveauté la plus remarquable est son design retravaillé tout en courbures. Elle a été conçue pour être discrète et compacte (182 x 123 x 50 mm pour 190 grammes), tout l’inverse d’une tour PC.

Le premier boitier Shadow

Contrairement au premier boitier commerciale, la Shadow Ghost devrait être bien plus silencieuse (le boitier est fanless, en alimentation passive) et bien moins énergivore. D’ailleurs, c’est un des arguments de Shadow : avec une consommation énergétique assez basse (l’engin afficherait un TDP, ou enveloppe thermique globale, de 5 W.), le cloud-gaming permet d’économiser chaque année sur sa facture d’électricité (mais pas celui du centre de données où se trouve la puissance de calcul).

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Notez que le boitier Ghost intègre également un module WiFi a/b/g/n/ac et du Bluetooth 4.1. Ces deux modules étaient absents de la première box, il fallait utiliser des périphériques filaires ou des dongles WiFi et Bluetooth. Enfin, on notera des connectiques plutôt complètes : Ethernet Gigabit, USB 2.0 et 3.0, HDMI 2.0 et port casque et microphone (jack 3,5 mm). Une petite absence : l’USB Type-C, qui reste dispensable. Notez que l’unique HDMI 2.0 remplace les deux ports Display Port de l’ancienne box, mais Shadow n’a jamais activé la seconde sortie vidéo.

Nous n’avons pas eu de détail concernant le couple CPU-GPU utilisé dans le Shadow Ghost. Pour rappel, la première box utilisait un AMD Merlin Falcon qui peut traiter des flux vidéo HEVC (High Efficiency Video Coding) conformes à la norme H.265 (proposé en plus du H.264).

Un boitier design mais dispensable

Vous pourrez acheter (dès octobre) la box Ghost au même prix que la Shadow Box actuelle : 119,95 euros. Une autre option permet de louer le boitier pour 7,95 euros par mois, en plus de l’abonnement. Mais le boitier Shadow n’est pas obligatoire pour profiter de l’abonnement Shadow.

Dernièrement, Shadow a fait évoluer son offre en intégrant une option de stockage supplémentaire.  Pour rappel, l’abonnement Shadow donne accès à un PC dans le cloud. C’est ce que l’on appelle le cloud computing, la puissance de calcul est déportée dans un centre de données.

Nous avons testé Shadow sur Android, la puissance d’une GeForce 1070 sur mon smartphone

À partir de 30 euros par mois, vous allez pouvoir lancer tous les jeux PC sur la machine de votre choix et d’où vous le souhaitez. Vous pouvez y accéder à partir d’un client (macOS, Windows 10, Linux, Android et iOS), mais aussi depuis une box Shadow. Notez que cette technologie nécessite une connexion haut débit, voire très haut débit, pour garantir une bonne expérience sans latence.

Si Shadow vous intéresse, nous vous encourageons à lire le dossier de Numerama qui est consacré à ce service.

Nvidia a également sa box et son service de cloud-gaming : la Shield TV et GeForce Now

Parmi les concurrents, notons que Nvidia propose également un service de cloud-gaming en beta sur sa box Shield TV : nous avons d’ailleurs dernièrement testé GeForce Now. Cette box est vendue à 199 euros, mais c’est un système autonome basé sur Android TV, bien plus complet que la Shadow Ghost qui est, elle, 100 % dédiée au cloud-gaming.

Ulrich Rozier, co-fondateur d’Humanoid, est actionnaire du groupe Blade (Shadow)

Les derniers articles