Les Nintendo Switch Lite et Switch révisée sont passées par la FCC. De quoi confirmer certaines informations sur la taille de leurs batteries.

Il y a deux ans, Nintendo lançait sa nouvelle console aussi bien de salon que portable : la Nintendo Switch. Forte d’un grand succès, elle n’a eu de cesse que de se vendre comme des petits pains, mais il est temps désormais d’optimiser encore plus sa présence sur le marché.

C’est pourquoi Nintendo a dévoilé la Switch Lite récemment, qui reprend sa console et la rend uniquement portable à un prix plus accessible. De quoi convaincre les parents avant que le nouveau Pokémon n’approche. Ce modèle a également été accompagné d’une révision de la Nintendo Switch classique, et les deux promettent une autonomie améliorée. Mais comment ?

Batteries des Nintendo Switch Lite et Switch 2019

Comme l’indique The Verge, les deux consoles sont passées par la FCC. Et comme on peut le voir, ce n’est pas par la taille de leurs batteries que ces deux modèles sont optimisés. La Nintendo Switch revue possède toujours la même batterie de 16 Wh, quand la Switch Lite s’équipe d’une plus petite batterie de 13,6 Wh (-16 %).

Le principal responsable des gains d’autonomie des deux nouveaux modèles est donc bien le processeur Tegra X1 révisé, gravé en 14 nm (contre 20 nm pour l’original) selon la rumeur. La Nintendo Switch Lite étant également uniquement portable, plus petite et sans Joy-Con détachables, elle gagne naturellement en autonomie face à sa sœur plus polyvalente.

Concernant leurs cartes mères, la Switch originale s’appelait ODIN. La Switch revue prend le nom de MODIN, sûrement pour « modified Odin ». Quant à celle de la Switch Lite, elle prend le nom VALI, l’un des fils du Père de Toute Chose.

Nintendo Switch Lite : quelles différences avec la Switch normale ?