L’Epic Games Store perd des centaines de millions de dollars pour s’imposer face à Steam

 

Pour s'offrir une place sur le marché du jeu vidéo, Epic Games dépense des centaines de millions de dollars.

Le marché du jeu vidéo sur PC est depuis longtemps dominé par Steam, la plateforme développée par Valve. Lorsque l’on suit les annonces de jeux, la mention d’une sortie sur Steam avait pendant un temps remplacé la notion même d’une sortie PC. Steam était alors devenue une plateforme à part entière face à PlayStation ou Xbox.

Fort du succès de Fortnite et de son Unreal Engine, Epic Games convoite depuis plusieurs années l’idée de concurrencer Steam et devenir à son tour une vraie plateforme concurrente.

Pour cela, la firme n’a pas hésité à attirer les développeurs à grand coup d’avantages financiers : des exclusivités pour l’Epic Games Store qui ne sortent pas sur Steam, des contrats d’édition en or, ou encore des jeux offerts à tous utilisateurs du Epic Games Store régulièrement. Tout cela a un évidemment un coût.

444 millions de dollars en 2020

Le procès entre Apple et Epic Games va bientôt se dérouler et l’affaire n’en finit plus de créer des révélations sur les affaires des deux acteurs.

On apprend ainsi que Epic Games a promis 444 millions de dollars de minimum garanti aux éditeurs et développeurs seulement pour l’année 2020. Il s’agit d’un montant que l’éditeur/développeur sera assuré de toucher, peu importe si le jeu arrive à se vendre ou non.

Pour Apple, c’est clair, l’Epic Game Store « ne fera pas de profits avant plusieurs années, s’il en fait un jour ». Évidemment, Epic Games gagne tout de même de l’argent sur la vente de jeux ou de DLC, mais pas suffisamment pour recouvrir ses investissements.

Le document d’Apple pour le procès révèle qu’Epic Games a perdu 181 millions de dollars en 2019 sur l’Epic Games Store et 273 millions de dollars en 2020.

Une politique d’investissement

Heureusement, Epic Games n’est pas dans le rouge pour autant. La firme peut remercier les revenus d’Unreal Engine et surtout de Fortnite, qui lui permet de financer ces investissements dans son store.

Ces chiffres sont forcément très impressionnants, ils représentent les sommes qu’un acteur doit désormais investir pour espérer se faire une place comme l’une des plateformes de jeu vidéo.

On parle en plus ici d’un store gratuit sur PC, qui n’implique pas de grands efforts de développement pour porter des jeux. Le chemin serait encore plus difficile pour un nouveau fabricant de consoles ou un fournisseur de cloud gaming.

Remettre en cause la notion de monopole, attaquer la bonne foi d’Epic, ou encore argumenter que l’App Store a un grand rôle dans le développement de l’économie, voilà les principaux axes de défense de la…
Lire la suite

Les derniers articles