Comment Samsung veut améliorer les dalles Oled de vos prochains appareils

Une initiative intéressante...

 

Standardiser les tests réalisés sur les composants nécessaires à la fabrication d'écrans OLED, c'est l'objectif de Samsung Display avec sa nouvelle plateforme « Sync-OLED ». Elle devrait permettre d'aider les partenaires industriels du groupe… mais pas seulement.

Asus Vivobook 13 Slate OLED (2)
L’Asus Vivobook 13 Slate est équipé d’une dalle OLED fabriquée par Samsung Display // Source : Frandroid – Anthony Wonner

Pour soigner sa chaîne d’approvisionnement, donner un coup de pouce au marché… et surtout profiter au bout du compte de panneaux OLED de meilleure qualité, Samsung Display prévoit d’introduire une nouvelle plateforme baptisée « Sync-OLED ». Déjà lancée selon certaines sources, elle vise à standardiser les tests réalisés sur les composants et matériaux requis pour la fabrication d’écrans OLED.

Comme le précise, Android Headlines, la nouvelle plateforme de tests de Samsung Display a été conçue avec l’aide du Korea Institute of Science and Technology Information Supercomputing Application Center. En développement depuis 2020, elle permet concrètement de pré-évaluer les matériaux OLED et leurs caractéristiques dans une simulation. Avec elle, Samsung veut parvenir à créer un « écosystème de matériaux organiques » pour améliorer in fine les performances de ses dalles.

Une plateforme qui surgit après près de deux années de développement

La plateforme « Sync-OLED » se veut du reste la plus ouverte possible pour servir aux partenaires actuels de Samsung Display, mais aussi aux entreprises indépendantes spécialisées dans les matériaux et la recherche, lit-on. Cette ouverture est vertueuse pour le marché : elle évitera aux entreprises d’avoir à dépenser d’importants budgets pour effectuer des tests similaires par leurs propres moyens.

Au-delà des protocoles de tests standardisés que cette nouvelle plateforme proposera, son ouverture pourrait donner une dynamique nouvelle au marché, en permettant par exemple à de jeunes acteurs de croître dans de meilleures conditions. C’est d’ailleurs l’un des arguments de Chang-hee Lee, Vice président du Samsung Display Research Institute. Pour lui, la création de la plateforme « Sync-OLED » devrait donner l’occasion à ces « talentueuses startups » de profiter d’une « croissance qualitative et quantitative ».

Investir sur ce type de projet est clairement dans l’intérêt de Samsung Display alors que le marché de l’OLED a continué de se développer rapidement ces dernières années. La filiale de Samsung Electronics a d’ailleurs annoncé à plusieurs reprises des hausses de production pour accompagner cette croissance, notamment en matière d’écrans à petites diagonales.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles