Il devait arrêter fin 2020, mais Samsung produirait des dalles LCD encore longtemps

Continuera ? Continuera pas ?

 

Évoquée depuis plus d'un an, la fin de production de dalles LCD chez Samsung Display, au profit notamment d'écrans QLED, a une nouvelle fois été repoussée.

Pour illustration, l’un des derniers téléviseurs 8K Neo QLED de Samsung

Pour illustration, l’un des derniers téléviseurs 8K Neo QLED de Samsung // Source : Samsung

Nous en parlions déjà il y a un peu plus d’un an, Samsung Display veut arrêter de fabriquer des dalles LCD. Face à la concurrence de plus en plus forte des acteurs chinois du marché et à la hausse des prix, le groupe prévoyait initialement un arrêt de production fin 2020. En ce printemps 2021, SamMobile nous dit pourtant que cette décision n’est toujours pas entrée en vigueur. Samsung Display continue en l’occurrence de fabriquer des panneaux LCD, l’idée étant de ne pas dégarnir l’approvisionnement de Samsung Electronics, confronté à une flambée de la demande en moniteurs et téléviseurs depuis le début de la pandémie.

Cette production à rallonge de dalles LCD intervient sur fond de conflit entre Samsung Electronics, et Samsung Display, qui souhaite accélérer coûte que coûte une transition définitive vers les technologies QLED, Neo QLED, MicroLED et QD-OLED, pressenti dès 2022.

Continuer de produire en interne… tout en étudiant d’autres possibilités

Continuer de fabriquer des dalles LCD en interne (au moins de manière provisoire) a pourtant du sens pour Samsung. Si Samsung Display s’arrêtait maintenant, Samsung Electronics devrait se fournir chez la concurrence — et notamment chez LG Display ou chez les Chinois BOE et CSOT, entre autres. Une alternative peu engageante pour sa rentabilité.

Face à la hausse des prix, produire en interne, même si cela retarde la transition vers le QLED, reste intéressant pour Samsung. La firme peut en effet limiter les risques de pénurie tout en restant compétitive. D’après une circulaire émanant du CEO de Samsung Display, le groupe se préparerait ainsi fournir des dalles LCD à Samsung Electronics jusqu’en fin d’année prochaine.

Cela dit, Samsung réfléchirait en parallèle à commander plusieurs millions de dalles OLED à LG Display (qui fournit déjà LG Electronics, en premier lieu, mais aussi Philips, Sony, Hisense et Panasonic). On peut donc imaginer une généralisation à moyen terme du QLED sur l’entrée et le milieu de gamme de Samsung, tandis que le haut de gamme profiterait de dalles OLED (signées LG) et Neo QLED (fabriquées en interne et basées sur la technologie Mini LED). Une solution palliative en attendant que les technologies QD-OLED et MicroLED s’imposent.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles