Samsung Display accélère sur les TV QLED et arrête la fabrication de dalles LCD

La firme veut mettre plein cap sur le QLED... mais pas seulement

 

Samsung Display va stopper la production de dalles LCD et se concentrer sur sa technologie QLED. Il emboîte ainsi le pas à LG, son principal concurrent.

Stand QLED TV

Accélérer et affermir sa transition vers la technologie QLED tout en continuant d’investir sur ce terrain, c’est l’objectif de Samsung Display. Le groupe a annoncé cette semaine qu’il s’apprêtait à mettre un terme à sa production de dalles LCD, toujours fabriquées dans ses sites coréens et chinois. Une décision stratégique promise par Samsung, qui souhaite se réorienter vers des technologies d’affichage plus rémunératrices, alors que le prix des panneaux LCD a fortement baissé ces dernières années, rapporte The Verge. La faute tout d’abord à la production massive orchestrée par les acteurs chinois du marché (dont certaines filiales de TCL), qui tirent les prix vers le bas, mais aussi à un marché du téléviseur en perte globale de vitesse ces derniers mois.

Vers une transition en douceur

Pour l’avenir, Samsung Display souhaite adopter une approche « tout QLED », en s’appuyant sur sa technologie à boîte quantique. Une technologie sur laquelle Samsung compte déjà beaucoup pour ses téléviseurs milieu et haut de gamme, mais aussi pour certains de ses moniteurs. La firme doit toutefois faire face à un écueil : ses dalles QLED n’en restent pas moins des téléviseurs LCD améliorés par la présence d’un filtre à boîtes quantiques. Une technique que LG, entre autres, utilise aussi au travers de sa technologie Nanocell.

Samsung Display explique néanmoins qu’il sera en mesure de fournir des dalles LCD (visiblement déjà produites) à ses clients, et qu’il pourra, en tout cas à court terme, continuer de produire normalement ses téléviseurs QLED toujours basés sur le LCD. L’abandon du LCD par Samsung Display devrait donc être totalement indolore, d’autant qu’en cas de pénurie, Samsung Display pourrait choisir de se fournir auprès de fabricants chinois. La firme commande en effet d’ores et déjà des dalles LCD à AUO et CSOT, deux filiales du géant TCL. Notons par ailleurs que Samsung fait partie des investisseurs de CSOT.

Samsung Display toujours à l’œuvre sur du QD-OLED

Cette décision d’arrêter le LCD est loin d’être irréfléchie. Au-delà du QLED, Samsung mise toujours sur le développement d’une nouvelle technologie capable de combiner QLED et OLED. L’idée serait notamment de troquer le rétroéclairage LED des dalles QLED actuelles pour des dalles QLED autoémissives, à l’image de l’OLED, qui est capable de se dispenser de tout rétroéclairage. Une nouvelle technologie sur laquelle le chinois HiSense travaille aussi de son côté. D’après certains observateurs, les recherches de Samsung avanceraient bien. La firme a ainsi dévoilé à quelques chanceux un premier prototype de téléviseur QD-OLED lors du dernier CES.

Ce développement, qui ciblera dans un premier temps le haut de gamme de Samsung, est motorisé par les 10,7 milliards de dollars que le groupe a annoncé fin octobre investir sur cinq ans. Rappelons enfin que Samsung travaille aussi sur sa technologie MicroLED. Très prometteuse (elle pourrait détrôner l’OLED sur bien des points), cette technologie ne serait toutefois pas prête à faire son entrée sur le marché grand public avant deux ou trois ans.

Reste à savoir si cette migration vers le QLED permettra de tirer le marché vers le haut, ou si Samsung continuera de proposer des téléviseurs LCD LED traditionnels sur son entrée de gamme, au travers de dalles à bas coût fournies par TCL et ses filiales.

Les meilleures TV 4K en bref Les téléviseurs 4K / UHD et HDR sont devenus la norme en 2020, mais le marché n’est pas pour autant moins divers qu’auparavant. L’arrivée de plusieurs technologies de dalles, telles que l’OLED et le…
Lire la suite

Les derniers articles