Le dongle SmartThings Link cessera de fonctionner cet été

Les utilisateurs de Shield TV devront se tourner vers une solution alternative

 

Samsung a annoncé que la transition vers sa nouvelle plateforme SmartThings rendra inutilisable son hub de première génération, mais également le dongle SmartThings Link. Ce dernier permettait de connecter une Nvidia Shield TV à la plateforme IoT de la marque.

Dans le cadre la transition de SmartThings vers une plateforme nouvelle génération, Samsung a annoncé l’an dernier que certains produits ne seraient plus compatibles avec son service d’objets connectés. C’est le cas du SmartThings Link, un dongle rendant le service de la firme coréenne compatible avec la Nvidia Shield TV.

La marque a contacté les utilisateurs de l’accessoire pour les informer qu’il ne fonctionnera plus à compter du 30 Juin 2021. Il en est de même pour le hub de première génération, qui deviendra lui aussi inutile cet été.

Samsung is turning off support for the dongle that turned Nvidia Shield TV streamers into Smartthings home automation hubs. pic.twitter.com/4wHhCcHX4N

— Janko Roettgers (@jank0) March 1, 2021

Cette perte de compatibilité signifie donc que la Shield ne pourra plus communiquer avec SmartThings, ni même contrôler des produits Zigbee ou Z-Wave. Plus grave encore, de nombreux utilisateurs se servaient du dongle pour transformer leur Shield en centre de contrôle pour leur maison connectée, ce qui ne sera plus possible à compter du 30 Juin.

La première génération du hub SmartThings connaîtra le même sort, privant ainsi les utilisateurs de leurs objets connectés. Le produit ayant déjà plus de sept ans, la marque souhaite proposer une expérience plus moderne à ses utilisateurs.

Une remise pour acheter un nouveau hub

Samsung ne voulant pas laisser ses utilisateurs sur le carreau, la marque leur propose une remise sur un hub nouvelle génération. En revanche, elle n’apporte aucune précision concernant une éventuelle compatibilité de celui-ci avec la Shield TV.

Ces produits ne bénéficiaient déjà plus de mises à jour logicielles depuis un certain temps, ce qui laissait déjà penser que leur temps était compté. Il est d’ailleurs appréciable que Samsung laisse quatre mois aux utilisateurs pour trouver une nouvelle solution vers laquelle ils pourront se tourner, même si certains devront mettre la main au portefeuille.

Les derniers articles