Nanoleaf imite le HomePod mini pour mieux piloter la maison connectée

 

Comme annoncé, Nanoleaf a intégré la prise en charge de la technologie Thread Border à ses panneaux lumineux Shapes et Elements. Ils vont ainsi améliorer la connectivité et les possibilités dans la maison connectée

Nanoleaf Elements

Nanoleaf Elements // Source : Nanoleaf

Nanoleaf n’en finit plus de s’amouracher des nouvelles technologies pour se mettre au service du plus grand nombre. Après avoir annoncé sa compatibilité avec Matter, le nouveau protocole universel lancé par les géants de la tech (Apple, Google, Amazon, Samsung…), l’entreprise active désormais la fonctionnalité routeur Thread Border pour la majorité de ses panneaux lumineux emblématiques.

Des panneaux qui deviennent routeurs

La firme va commencer à déployer la technologie Thread Border dans ses éclairages modulaires des gammes Shapes et Elements, officiellement à compter du 19 juillet, mais certains appareils ont commencé à voir arriver la mise à jour.

Les appliques murales de Nanoleaf

Les appliques murales de Nanoleaf

Cela signifie qu’ils peuvent profiter du réseau de maillage à faible latence et faible consommation avec les appareils compatibles (des routeurs Thread Border) comme le HomePod mini, l’Apple TV ou bien prochainement le Google Nest Hub 2 et le Nest Hub Max. Mais ils peuvent désormais aussi fonctionner en solo, devenant à leur tour des routeurs pour les autres produits et se passant du HomePod mini par exemple.

Nanoleaf compatible avec Android, Alexa ou encore SmartThings

Les objets qui se connectent à Thread forment alors un vaste réseau entre eux, sans passer par le Bluetooth ou le Wi-Fi, et « se parlent », étendant ainsi le signal dans la maison. Il en résulte une bien meilleure connexion entre les appareils. Pour se connecter et constituer le réseau Thread, il faut une interface avec le réseau connecté normal qui permettra d’utiliser des applications sur vos smartphones notamment. C’est le rôle du routeur Thread Border.

En devenant ce routeur, les panneaux Nanoleaf vont pouvoir devenir compatibles avec un plus grand nombre d’acteurs. Connectés au HomePod mini, ils ne fonctionnaient de fait qu’avec des appareils Apple. En s’émancipant, ils vont permettre aux utilisateurs Android de ne plus s’en remettre à la seule connexion Bluetooth. Ils pourront utiliser Thread (pour contrôler notamment la gamme Nanoleaf Essentials qui ne fonctionnait qu’avec un iPhone ou un iPad) ou intégrer des appareils compatibles Google Assistant, Amazon Alexa ou encore SmartThings.

Les derniers articles