Lancia lance quatre vélos électriques abordables, pour la ville mais pas que

 

La marque automobile Lancia dégaine quatre vélos électriques abordables : un pliant, deux urbains et un polyvalent. La fourchette tarifaire se situe entre 1000 et 1500 euros.

Lancia
Source : Lancia

Lancia est certes plus connue pour ses automobiles que ses cycles, mais cela ne l’empêche pas de concevoir des vélos électriques. Pour ce faire, la marque transalpine s’est entourée de Platum, une entreprise spécialisée dans les solutions relatives à la mobilité urbaine. De cette alliance sont ainsi nées quatre VAE.

Un pliant pour plus de praticité

Le Lancia Ypsilon Brio est le plus abordable des quatre : 1049 euros, souligne Hibridos y Electicos. Ce modèle est pliant et joue donc la carte de la praticité. Le ranger dans un appartement ou au bureau ne devrait pas être un souci. Quid de l’intermodal ? La question reste en suspens, puisqu’aucune précision n’a été donnée sur son poids.

Ce vélo électrique pliant s’appuie sur des roues de 20 pouces et profite d’un moteur Bafang placé dans le moyeu de la roue arrière. Sa puissance de 250 W offre une vitesse maximale de 25 km/h, comme le veut la loi européenne. Située à l’arrière, sur un porte-bagages, la batterie de 281 Wh revendique une autonomie théorique de 60 kilomètres.

Lancia
Source : Lancia

Au total, trois niveaux d’assistance sont proposés et contrôlés par un écran LED étanche placé sur le guidon. Aucune information sur les freins n’a été communiquée, mais les photos montrent des freins à disque – probablement mécaniques, au vu du prix.

Deux urbains bien équipés

Les Lancia Ypsilon Incanto et Estra partagent la même fiche technique, mais pas la même géométrie de cadre : ouvert pour le premier, fermé pour le second. À chacun ses préférences. Sachez qu’un cadre ouvert est bien plus facile à enfourcher, et inversement.

Du côté des caractéristiques, il faut là aussi compter sur un moteur Bafang de 250 W, couplé à une batterie mieux fournie : de 274 Wh, pour une autonomie annoncée à 70 kilomètres. Les roues de 26 pouces sont associées à une fourche suspendue (débattement inconnu) toujours utile pour gommer les irrégularités de la route.

Lancia
Source : Lancia

Enfin, le binôme s’appuie sur une transmission Shimano à sept vitesses qui vous permettra de jouer avec le braquet. Si le type de capteur n’est pas précisé, on imagine qu’un capteur de rotation est probablement de la partie au regard du positionnement tarifaire. On retrouve un capteur de couple sur des segments généralement plus onéreux.

L’Incanto profite enfin d’un panier avant de série, lorsque l’Estra sera en mesure d’accueillir des sacoches latérales à l’arrière. Bref, des vélos électriques avant tout taillés pour la ville et le vélotaf.

Les Lancia Ypsilon Incanto et Lancia Ypsilon Estro sont lancés à un prix de 1249 euros.

Un polyvalent pour les balades

Pour terminer, le Lancia Ypsilon Genio appartient à la catégorie des vélos dits trekking soit un modèle à la fois adapté à la ville et aux petits sentiers battus pour des balades en bords de fleuve, par exemple.

Lancia
Source : Lancia

Le Genio s’équipe de roues encore plus grosses, de 27,5 pouces au total, censées être adaptées aux usages auxquels il prétend. Pour le reste, c’est globalement pareil : transmission Shimano à 7 vitesses, batterie de 374 Wh (70 km d’autonomie), moteur Bafang de 250 W ou encore fourche suspendue (débattement toujours inconnu).

Son prix grimpe quant à lui à 1499 euros. Hibridos y Electricos mentionne une disponibilité en Italie. On ne sait pas si le marché français en profitera.

La marque italienne Titici a levé le voile sur un nouveau gravel électrique, le E-Gravel Dynamica, dans le cadre de l’Italian Bike Festival. Ce cycle revendique une autonomie de 200 kilomètres grâce à une batterie complémentaire.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles