Pourquoi l’Oculus Quest 2 est le meilleur casque pour se lancer dans la réalité virtuelle ?

La vraie vie ? Pour quoi faire quand on a un Oculus Quest ?

 

Longtemps considérée comme un fantasme, la VR est désormais une réalité bien ancrée dans notre quotidien. Et si de nombreuses personnes continuent de trouver le ticket d’entrée trop élevé, il existe une nouvelle génération de casques qui permettent de découvrir ce nouveau monde en toute simplicité. Exemple avec l’Oculus Quest 2, qui est sans doute l'outil idéal pour découvrir la VR.

Le casque Oculus Quest 2

Le casque Oculus Quest 2 // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Popularisée par la science-fiction, et longtemps considérée comme un rêve un peu fou, la réalité virtuelle (ou VR pour les intimes) est peu à peu en train de s’imposer dans notre quotidien. Jusqu’à très récemment, elle nécessitait un lourd équipement : outre le casque, il fallait en effet un PC de compétition et des mètres de câbles pour faire fonctionner jeux et expériences correctement. Cette époque est toutefois révolue (ouf), puisqu’il est désormais possible de trouver des casques complètement autonomes.

Sorti en mai 2019, l’Oculus Quest est le fier représentant de cette nouvelle génération de casques qui arrivent à se passer d’une lourde machinerie. En fin d’année dernière, une nouvelle itération de ce casque (sobrement nommé Oculus Quest 2) est sortie, proposant des performances et un confort accrus pour un tarif moins important. Nous l’avons d’ailleurs testé et apprécié dans nos colonnes, où il a reçu un 8/10 amplement mérité.

Actuellement proposé à 349,99 euros chez Boulanger, ce casque est une véritable aubaine, pour les amateurs comme pour les néophytes, de se lancer dans l’aventure de la VR. Et on vous explique pourquoi sans plus attendre.

Oculus Quest 2 : un casque VR autonome quasi parfait

Des performances revues à la hausse

Avec cette seconde mouture de son Oculus Quest, Meta Quest a décidé de passer à la vitesse supérieure en mettant le paquet sur la configuration matérielle. Pour commencer, ce Quest 2 abandonne les dalles OLED pour deux écrans LCD capables d’afficher une définition de 1832 par 1920 pixels par œil, en sacrifiant un poil de luminosité. Ce choix du LCD permet d’avoir une image plus nette en limitant l’effet de grille qui apparaît lorsque l’on est aussi près d’un écran. Et avec un taux de rafraîchissement poussé à 90 Hz, autant vous dire que la fluidité est de mise.

Afin de proposer une expérience toujours plus poussée et immersive, Meta Quest a aussi travaillé le système audio de ce Quest 2 pour l’intégrer directement au casque. Une manière d’améliorer le confort en supprimant l’obligation de porter un casque audio ou des écouteurs supplémentaires, tout en améliorant globalement la qualité du son. Les haut-parleurs intégrés offrent en effet un espace sonore très satisfaisant, et une bonne spatialisation.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

L’Oculus Quest 2 gagne aussi en puissance par rapport à son prédécesseur, puisqu’il embarque désormais 6 Go de RAM, et surtout, un tout nouveau processeur. C’est désormais un Snapdragon XR2 que l’on pourra trouver, une version modifiée du Snapdragon 865 qui fait des merveilles pour la réalité augmentée et la réalité virtuelle. Ce surcroît de puissance permet au Quest 2 de faire tourner des jeux plus gourmands en ressources, et assure une plus grande fluidité d’utilisation, surtout dans les menus.

Un casque qui mise sur la simplicité et le confort d’utilisation

Avec un design retravaillé pour l’occasion, cette seconde version de l’Oculus Quest met l’accent sur l’accessibilité et la simplicité. Son système de fixation à base de sangle et de scratch lui permet de s’adapter à la plupart des morphologies en quelques instants. Meta Quest a pensé à tout et propose aussi un système de fixation additionnel (à 49 euros), l’Elite Strap qui permet de mieux enserrer la tête et d’ajuster les réglages plus finement.

Pour accompagner le Quest 2, vous pourrez retrouver deux contrôleurs Touch à l’ergonomie repensée. Les différents boutons et gâchettes sont plus accessibles, conférant à l’ensemble un confort accru. Un gros travail a aussi été effectué au niveau de l’appairage de ces derniers, qui sont immédiatement reconnus par le casque dès que l’ensemble est allumé. Mais Meta Quest ne s’est pas arrêté là au niveau des contrôles. Ce Quest 2 permet aussi, avec les applications compatibles, de se passer complètement des Touch au profit d’un contrôle direct avec les mains grâce à la fonction Hand Tracking.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Un gros effort a également été réalisé sur la partie logicielle afin de proposer une expérience fluide et simple en toute circonstance. Outre l’Oculus Home, l’interface interne du casque qui vous permet de naviguer en réalité virtuelle dans les menus et contenus de votre casque, vous pourrez trouver une application mobile compagnon extrêmement pratique. Très simplement, vous pourrez accéder à tous vos contenus, en acheter de nouveaux et gérer l’ensemble sans passer par le casque.

Le Roomscale, gardien de vos séances VR

Si vous vous intéressez un tant soit peu à la réalité virtuelle, vous n’êtes pas sans savoir qu’il s’agit d’un loisir qui demande un peu d’espace pour être pratiqué. Le gros avantage de cet Oculus Quest 2 réside dans le fait qu’il ne dépend ni d’un PC, ni de capteurs extérieurs pour retranscrire vos mouvements. Ici, tout se gère à l’intérieur du casque, et grâce aux quatre caméras positionnées sur l’avant de ce dernier. Leur but ? Scanner l’environnement immédiat pour vous permettre de vous repérer dans l’espace, et éviter les obstacles.

Afin de fonctionner correctement, l’Oculus Quest 2 n’a besoin que d’un espace de 2 mètres par 2 mètres, même si un peu plus n’en sera que plus confortable pour votre liberté de mouvement. Vous pourrez ensuite, grâce aux caméras et à la technologie Roomscale, scanner votre aire de jeu et détecter les recoins, meubles et autres obstacles potentiels. De quoi créer un espace sans danger, puisque le casque vous affichera ensuite en permanence les limites de sécurité pendant que vous évoluerez dans les environnements virtuels.

Pourquoi l’Oculus Quest 2 est le meilleur casque pour se lancer dans la réalité virtuelle ?

L’Oculus Quest 2 propose aussi un mode nommé Passtrough+ qui permet très simplement de basculer l’affichage du casque sur la vue capturée par les caméras. Vous pourrez ainsi observer votre environnement immédiat, et éviter par exemple un animal importun, ou constater le moindre changement dans votre espace de jeu.

Que faire avec mon Oculus Quest 2 ?

Vous l’aurez compris, l’Oculus Quest 2 est un appareil qui permet de profiter sereinement de la réalité virtuelle. Mais dans les faits, à quoi sert ce casque ? Et que peut-on réellement faire avec la réalité virtuelle ? Voici quelques exemples des possibilités offertes par ce casque :

  • Des jeux immersifs : l’une des principales raisons de choisir un casque de VR réside bien évidemment dans le fait de pouvoir découvrir le jeu vidéo autrement. Grâce au casque, vous pourrez découvrir les mondes créés pour l’occasion à la première personne, ce qui change radicalement la donne. Jouant souvent sur leur ambiance, ces titres sont souvent très immersifs, et mettent tout votre corps à profit pour des sessions de jeu mémorables. Nous vous conseillons notamment Beat Saber, Super Hot VR, The Climb 2 ou encore Shadow Point ;
  • De nombreuses expériences interactives : la VR, c’est aussi l’occasion de découvrir des expériences inédites. Visites de musées ou d’expositions virtuelles, lieux imaginaires, et autres activités interactives vous attendent, permettant de découvrir pléthore de sujets sous un angle inédit ;
  • Des activités du quotidien revisitées : la réalité virtuelle permet aussi de réaliser bon nombre d’activités traditionnelles, avec un léger twist. Que vous souhaitiez regarder un film entre amis avec l’Oculus Vidéo et sa salle de cinéma virtuelle ou bien réaliser votre séance de sport, des activités en apparence anodine seront complètement métamorphosées. Vous pourrez même utiliser votre casque pour travailler grâce à de nombreuses applications de productivité proposées sur le store.

Il ne s’agit là que de quelques exemples de ce qu’il est possible de faire avec un Oculus Quest 2. La réalité virtuelle permet bien d’autres choses, y compris pour vous aider au quotidien. Il existe ainsi des applications permettant de lutter contre le vertige, ou la peur de parler en public. À vous de voir la manière dont vous souhaitez explorer les possibilités de la réalité virtuelle.

Profitez d’une expérience VR encore plus poussée grâce à l’Oculus Link

De par leur statut de casque indépendant, les produits de la gamme Oculus Quest sont moins puissants qu’un Oculus Rift traditionnel, qui tire sa puissance d’un PC taillé pour la réalité virtuelle. L’Oculus Quest 2 vient toutefois rebattre les cartes, puisqu’il concilie le meilleur des deux mondes. Grâce au câble ad hoc, il est en effet possible de le relier à un PC pour profiter pleinement de ses performances. L’Oculus Link, puisqu’il s’agit de son nom, est un câble USB-C de 5 mètres. Une longueur qui permet d’assurer des débits corrects et une faible latence entre le casque et le PC auquel il est relié. Le résultat est une expérience fluide.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

En reliant l’Oculus Quest 2 à un PC de cette manière, c’est un tout nouveau monde qui s’offre à vous, puisque vous pourrez non seulement aller piocher jeux et applications dans la boutique de l’Oculus Rift, mais aussi sur SteamVR. De quoi profiter d’une bibliothèque étendue donc, mais aussi de découvrir des expériences plus gourmandes en ressources que le casque ne pourrait pas gérer seul. Ajoutez à cela une option nommée Virtual Desktop, qui permet de streamer un contenu VR depuis le PC vers l’Oculus Quest 2 et vous obtenez le meilleur des deux mondes : une machine puissante, et une liberté de mouvement totale liée à l’absence de câble. À condition bien sûr d’avoir une bonne connexion, cela va sans dire.

L’Oculus Quest 2 est disponible chez Boulanger au tarif de 349,99 euros.

Les derniers articles