Nvidia : la réalité virtuelle bientôt requinquée grâce au support du DLSS 2.1

La VR pourrait gagner en détails et en fluidité avec l'aide du DLSS 2.1

 

À l'image du ray tracing, la VR requiert une grosse puissance de calcul pour fonctionner, mais Nvidia pourrait avoir une solution : le DLSS. La firme a en effet annoncé que la nouvelle version de sa technologie de supersampling supportera la réalité virtuelle.

Le DLSS 2.1 supporte désormais la réalité virtuelle

Le DLSS 2.1 supporte désormais la réalité virtuelle // Source : Nvidia

Proposer des jeux en VR plus détaillés, tout en maintenant un framerate compris entre 80 et 90 FPS. C’est en clair ce que les développeurs devraient pouvoir faire grâce au DLSS 2.1. Et pour cause, Nvidia a annoncé que la nouvelle version de sa technologie de supersampling basée sur l’IA supportera bien la réalité virtuelle. Une annonce qui n’a rien d’anodin, puisqu’elle devrait permettre aux jeux en VR de ne plus sacrifier leur qualité visuelle sur l’autel de la fluidité… impérative pour réduire au maximum la latence et proposer un bon niveau d’immersion.

On ignore toutefois encore si Nvidia compte apporter des limitations ou non à ce support, et si le DLSS 2.1 sera aussi efficace en VR que sur des titres PC « traditionnels ». Pour rappel, la technologie DLSS permet d’augmenter en post-traitement, et grâce au Deep Learning, la définition de chaque image calculée par la carte graphique. Cette technique permet aussi dans bien des cas d’améliorer la netteté de certains éléments en jeu.

Le DLSS pourrait donner du tonus aux jeux en VR

Si la chose est bien gérée, on peut par exemple imaginer qu’un titre VR fonctionnant sur un Valve Index pourra se contenter de calculer chaque frame en 1440 par 800 pixels et laisser au DLSS 2.1 le soin d’atteindre la définition native du casque (2880 par 1600 pixels). En utilisant la technologie de Nvidia, les développeurs pourront consacrer la puissance GPU ainsi économisée à d’autres secteurs, comme les effets de lumière, la gestion des particules, ou encore la distance d’affichage. Comme le note le site spécialisé RoadtoVR, ce potentiel gain en puissance de calcul GPU pourrait aussi être consacré à augmenter drastiquement le framerate pour proposer des titres VR en 144 Hz (fréquence supportée par certains casques, dont le Valve Index). La latence n’en serait que plus réduite encore.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Reste à savoir quand cette technologie sera déployée. Logiquement, cette dernière devrait être proposée dès les premières heures de commercialisation des nouvelles GeForce RTX 3000, annoncées la semaine dernière. On devrait donc trouver quelques jeux compatibles avec le DLSS 2.1 peu après le lancement de la RTX 3080, le 17 septembre prochain. Cette nouvelle version du DLSS devrait par ailleurs être supportée par les RTX 2000. Il faudrait par contre être patients avant de profiter, en VR, des retombées du DLSS 2.1… et d’en découvrir l’ampleur.

Les derniers articles