La chose n'était plus un secret pour personne, ByteDance, maison mère du réseau de partage de vidéos TikTok, cherchait à lancer en Chine son premier smartphone. Nous y sommes, avec le Jianguo Pro 3. Un mobile fabriqué par Smartisan, constructeur chinois méconnu sous nos latitudes.

Crédit : Smartisan via Engadget

Son nom n’évoque en rien ByteDance et son logo n’est autre que le marteau de Smartisan, mais qu’importe, le Jianguo Pro 3 est bel est bien le premier smartphone de l’entreprise chinoise à l’origine de TikTok. L’appareil est ni plus ni moins que la nouvelle mouture d’une gamme existante de Smartisan (ce qui explique en partie son nom, pointe Engadget), mais arbore une partie logicielle largement prise en main par ByteDance, qui souhaite en faire une plateforme de choix pour présenter de nouvelles fonctionnalités pour Douyin, le pendant chinois de TikTok.

Une fiche technique haut de gamme pour environ 370 euros HT

Les utilisateurs du Jianguo Pro 3 pourront ainsi accéder directement à Douyin depuis l’écran de verrouillage, grâce à un simple balayage vers le haut. Des effets visuels et filtres issus de TikTok pourront aussi être appliqués sur des vidéos, et ce peu importe leur durée rapporte Abacus. Au travers de ce premier smartphone, ByteDance souhaite pouvoir présenter d’une nouvelle façon certaines fonctionnalités, a fortiori auprès d’un public enclin à les apprécier.

D’un point de vue technique le Jianguo Pro 3 propose des caractéristiques plutôt premium, avec un Snapdragon 855+ aux commandes, épaulé d’un maximum de 12 Go de mémoire vive. Jusqu’à 256 Go de stockage sont par ailleurs annoncés. Côté écran, on retrouve une dalleAMOLED de 6,39 pouces, avec une encoche en « U », tandis que la photo est assurée par quatre capteurs dorsaux (un module Sony IMX586 de 49 Mpx, un module 13 Mpx ultra grand-angle 123°, un téléobjectif de 8 Mpx et une lentille macro de 5 Mpx).

Si ByteDance s’est tourné vers Smartisan pour la fabrication de son premier mobile, ce n’est pas par hasard. Le groupe a racheté en juillet dernier une large partie des brevets détenus par le constructeur de smartphones, basé à la fois à Pékin et Chengdu (dans le centre de la Chine). Il est toutefois surprenant que ByteDance ait choisi de maintenir la dénomination originale de Smartisan pour son premier essai sur le marché mobile.

Le Jianguo Pro 3 est proposé dès à présent en Chine, au tarif de 2 899 yuans, soit environ 370 euros hors taxes. Son arrivée en Europe semble en l’état fort peu probable.