Royole FlexPai 2 : une alternative au Galaxy Z Fold 2 qui ne nous laisse pas indifférents

 

Royole vient enfin d'annoncer son nouveau smartphone pliant, le FlexPai 2. Nouvel écran et charnière actualisée, il profite également de caractéristiques remises au goût du jour.

Ni Samsung, ni Huawei, ni Xiaomi… le premier constructeur à nous montrer un téléphone à écran flexible a été Royole, une petite marque chinoise spécialisée dans les technologies d’affichage qui, avec l’essor de cette tendance, a profité de l’occasion pour dévoiler le premier smartphone pliant commercialisé au monde. Le premier FlexPai avait une multitude de problèmes, mais c’était un appareil fonctionnel. Un exploit en quelque sorte. Samsung et Huawei ont dégainé peu après avec les Galaxy FoldGalaxy Z Flip ou Mate Xs.

Moins épais et plus solide

Ce matin, Royole a levé le voile sur le FlexPai 2 pendant une conférence de 40 minutes diffusée sur Internet. On s’y attendait, l’annonce avait déjà été évoquée plus tôt cette année.

Première chose qui nous marque : le FlexPai 2 est moins épais que son prédécesseur avec une épaisseur de 6,3 mm à plat (12,8 mm plié), il n’est pas aussi fin que le Microsoft Surface Duo à double écran, mais il semble plus fin que le Galaxy Z Fold 2 (6,9 ​​mm déplié et 16,8 mm plié). Royole affirme que sa nouvelle charnière spécialement n’a « pas d’espace » lorsque le smartphone est plié. En réalité, la charnière laisse apparaître un petit espace d’environ 1 mm.

[…] Une autre avancée décisive est l’utilisation d’un système propriétaire de charnière continue de 0 à 180 ° de Royole, réalisé à partir de matériaux de qualité aéronautique, comprenant un alliage durable d’aluminium et de titane et du métal liquide. Cet incroyable élément d’ingénierie permet un positionnement en douceur du FlexPai 2 selon n’importe quel angle et un pliage dépourvu d’intervalle, réduisant l’épaisseur de 40 % par rapport à la génération précédente du FlexPai. La structure de la charnière est stable et résistante aux chocs, ce qui assure une excellente protection de l’écran. Elle intègre plus de 200 composants de précision, traités avec un niveau de détail de l’ordre de 0,01 mm. Cette technologie de charnière, qui a fait l’objet de quelque 200 brevets, a permis de résoudre de nombreux problèmes rencontrés avec d’autres smartphones pliables.

Lorsqu’il est déplié (en visuel ci-dessous), l’écran fait 7,8 pouces (OLED, 1920 x 1440 pixels, 4:3) soit la taille d’une petite tablette. L’écran se plie vers l’extérieur, ce qui laisse apparaître deux écrans dont on ne connaît pas exactement la taille de la diagonale. Le second écran est moins large avec quatre appareils photo latéraux qui servent d’appareil photo principal, mais aussi d’appareil photo frontal. La première caméra grand-angle fait 48 mégapixels, vient ensuite une caméra ultra grand-angle de 16 mégapixels, puis une caméra zoom x3 de 8 mégapixels et une caméra « portrait » de 32 mégapixels.

 

Le reste des caractéristiques est similaire à un smartphone haut de gamme de 2020 : un processeur phare Qualcomm Snapdragon 865 avec 8 Go ou 12 Go de RAM, 256 Go ou 512 Go de stockage interne, une batterie d’une capacité de 4450 mAh et une prise en charge de la 5G. Il y a aussi des haut-parleurs stéréo, deux emplacements pour carte SIM, du Wi-Fi 6 et de la charge rapide USB-C (18 Watts). Notez que le FlexPai pèse 339 grammes, soit environ 100 grammes de plus qu’un smartphone classique.

Étant donné qu’Android 10 gère encore assez mal deux écrans et encore moins le passage d’un petit écran à un grand, Royole continue de développer son interface nommée Water OS basée sur Android 10. Celle-ci permet de lancer plusieurs apps à la fois pour tirer parti de la taille de la diagonale très imposante.

Le FlexPai 2 sera disponible en plusieurs coloris (noir, gris et or) à partir du 22 septembre 2020 au prix de 9988 RMB (environ 1250 euros HT) en Chine. Pas de disponibilité annoncée en Europe pour le moment, mais nous avons reçu un communiqué de presse en français ce qui signifie que l’entreprise s’intéresse à nos marchés.

Les derniers articles