Molotov : voici pourquoi vous ne pourrez plus y regarder M6, W9 et 6ter

 

L'ex start-up française désormais sous pavillon américain aurait été condamnée dans un procès qui l'oppose au groupe M6. Les chaînes de ce dernier ne devraient bientôt plus être disponibles sur Molotov.

L'application Molotov sur un Samsung Galaxy S20.

L’application Molotov sur un Samsung Galaxy S20. // Source : Frandroid

Selon des informations publiées par le journal Le Parisien, Molotov serait en passe de perdre le droit de streamer les chaînes du groupe M6. L’entreprise récemment rachetée par le groupe américain FuboTV aurait été condamnée par le tribunal judiciaire de Paris le 2 décembre dernier pour « contrefaçon » et « parasitisme ». Elle devrait verser 7 millions d’euros de dommages et intérêts au groupe M6.

La cause du différend entre les deux entreprises : un contrat qui les liait et qui était arrivé à terme le 31 mars 2018. Ce document autorisait Molotov à diffuser les contenus du groupe M6. Une fois le contrat terminé, la plateforme n’était pas censée continuer leur diffusion.

M6, mais aussi TF1

Résultat des courses : si vous aviez l’habitude de regarder M6, W9 et 6ter via Molotov, leur diffusion devrait cesser dans les prochains jours. Leur enregistrement n’était d’ailleurs plus possible. Pour peu que vous regardiez Molotov à l’aide d’un Chromecast, qui vous interdit de regarder les émissions du groupe TF1, Molotov devient de fait une solution de moins en moins fiable pour regarder la télévision.

Selon le site Capital.fr, TF1 serait d’ailleurs également en procès avec Molotov. À l’instar de la situation avec M6, Molotov avait signé un contrat avec le groupe Bouygues pour diffuser ses contenus. Mais depuis que ce contrat a expiré en 2019, Molotov a tout de même continué à diffuser ses chaînes. TF1 a donc attaqué Molotov pour contrefaçon et lui réclame 8 millions d’euros. Ce procès devrait aboutir dans le courant de l’année 2022.

La plateforme de streaming gratuite, avec une offre payante, est très populaire comme solution alternative à une box TV et permettait jusqu’ici de regarder la plupart des chaînes françaises. Elle revendique quatre millions d’utilisateurs actifs et possèderait 250 000 abonnés à ses offres payantes selon Les Échos.

Contacté, Molotov n’a pas souhaité commenter la décision de justice, mais assure que « cet évènement était bien entendu anticipé ». La société ajoute : « Nous sommes en discussion avec le Groupe M6 et communiquerons en temps voulu. »

Si on interprète cette réponse, on peut penser qu’il existe une chance que la disparition des émissions du groupe M6 de Molotov ne soit pas définitive. Si les deux groupes parviennent à s’entendre sur la somme que devait payer Molotov pour continuer à diffuser M6, W9 et 6ter, alors les chaînes pourraient bien continuer à exister sur le service de streaming. Cependant, après une telle décision de justice, un futur accord n’est évidemment pas certain.


Article mis à jour le 08/12/2021 à 15h12 en intégrant la réponse de Molotov et l’analyse qui s’en suit.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles