Suppression du partage de compte : Netflix recule… pour revenir plus fort

Une reculade temporaire

 

Quelques jours à peine après l'annonce de mesures visant à restreindre le partage de compte sur son service, Netflix semble faire machine arrière... mais de manière temporaire. La plateforme devrait revenir avec un protocole potentiellement plus pertinent pour contrer cette pratique très populaire.

Netflix ne devrait pas baisser les bras dans sa lutte compte le partage de compte // Source : Dima Solomin via Unsplash

Par l’intermédiaire de la foire aux questions de son site officiel, Netflix détaillait il y a quelques jours ses nouvelles modalités visant à restreindre le partage de compte entre utilisateurs. Cette pratique, très répandue, représente un manque à gagner colossal pour la plateforme, qui souhaite donc s’en défaire au plus vite pour booster ses revenus.

Ces nouvelles règles ont néanmoins été supprimées par Netflix. On apprend en effet de BFM Tech que le service de SVoD a retiré de sa FAQ toute mention relative aux nouvelles mesures coercitives annoncées le 1er février. À la place, un retour aux anciennes règles précisées sur le centre d’aide de Netflix France. Cette reculade devrait toutefois être temporaire, le temps pour la plateforme de mettre au point une nouvelle approche pour contrer plus efficacement, et peut-être moins brutalement, le partage de compte.

Une erreur de communication en notre faveur… mais pour combien de temps ?

Comme le rapporte BFM, un porte-parole de Netflix contacté par un média américain a donné un peu plus d’informations au sujet de cette reculade : elle serait en l’occurrence liée à une publication prématurée de règles applicables uniquement en Amérique du Sud. « Pendant un bref moment, un article du centre d’aide contenant des informations qui ne sont applicables qu’au Chili, au Costa Rica et au Pérou, a été mis en ligne dans d’autres pays. Nous l’avons depuis mis à jour », explique l’intéressé sans toutefois en dire beaucoup plus à ce stade.

Pour rappel, ces mesures prévoyaient, par exemple, qu’un utilisateur passant par un smartphone pour regarder des contenus sur Netflix, devrait lancer au moins une fois par mois l’application depuis le réseau Wi-Fi du titulaire de l’abonnement. Cette condition permettait à Netflix de bloquer l’accès aux utilisateurs ne résidant pas chez le titulaire du compte… et donc de pousser les « resquilleurs » vers une souscription bien à eux.

En France et aux États-Unis, où ces mesures avaient été ajoutées, visiblement par erreur, sur la FAQ du service, ce sont pour l’instant les anciennes règles qui s’appliquent de nouveau : à savoir que le titulaire de l’abonnement peut simplement approuver l’utilisation de son compte par des personnes vivant en dehors de son foyer. Reste toutefois à savoir pour combien de temps.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.