VanMoof en crise : Cowboy vole au secours des clients aux vélos potentiellement inutilisables

 

Dans un contexte marqué par une crise économique sans précédent, VanMoof est aux prises avec d'importantes difficultés financières. Cette situation critique engendre de nombreuses conséquences, notamment pour les utilisateurs des vélos VanMoof qui, dépendant des services et de l'application de l'entreprise. C'est dans ce contexte troublé qu'intervient Cowboy, une startup belge concurrente qui propose une solution alternative pour aider les utilisateurs à continuer d'utiliser leur vélo.

VanMoof S5
Source : Louise Audry pour Frandroid

VanMoof, la marque néerlandaise de vélos électriques, traverse actuellement une période difficile. La firme est, depuis quelques semaines, sous les projecteurs, mais pas pour de bonnes raisons. En effet, VanMoof fait face à des rumeurs de difficultés financières croissantes, ayant même interrompu ses ventes dans plusieurs pays.

Le 12 juillet, la situation s’est confirmée : la firme est en cessation de paiement. Elle a dû solliciter un report de paiement auprès du tribunal d’Amsterdam, une étape qui, selon RTL, pourrait être le « prélude à la faillite ». Cette situation a conduit à la fermeture de points de vente dans une vingtaine de villes européennes, dont Paris, ainsi que de leurs ateliers de réparation.

Mais cette crise a aussi des conséquences sur les clients actuels de VanMoof. En effet, les vélos électriques de la marque sont connectés, dépendant des services et de l’application de l’entreprise. En cas de disparition de la marque, ces vélos pourraient devenir inopérants. L’application, indispensable pour démarrer le vélo, ne serait probablement plus mise à jour et cesserait de fonctionner au bout d’un moment.

Cowboy à la rescousse de VanMoof

C’est dans ce contexte que Cowboy, une startup belge concurrente de VanMoof, intervient. Partageant une philosophie et un concept comparable à VanMoof, Cowboy n’est cependant pas là pour sauver son concurrent. Non, l’entreprise a choisi de se tourner vers les utilisateurs de VanMoof, offrant une solution alternative pour continuer d’utiliser leur vélo.

Cowboy a ainsi développé en urgence une application, nommée BiKey App. Celle-ci permet aux utilisateurs de déverrouiller leur vélo même si les serveurs de VanMoof devenaient injoignables. Une initiative saluée, même si elle est probablement motivée par des intérêts.

Cowboy explique que cette application a été développée lors d’un « hackathon d’une journée », car ils « partagent la conviction que chaque vélo mérite d’être sur la route ».

Attention toutefois, cette application reste à l’état de bêta pour le moment, et est uniquement compatible avec les VanMoof S3 et X3. L’entreprise essaye de la rendre compatible avec les VanMoof A5 et S5.

Alors que le destin de VanMoof reste incertain, il est réconfortant de voir la communauté du vélo électrique se mobiliser. Le cas de VanMoof soulève cependant des questions quant à la dépendance des produits technologiques à leurs fabricants et leurs services, un débat récurrent dans la tech.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !