Moins de 12 kg : comment ce splendide vélo électrique fait pour être aussi léger

 

La marque allemande Möve Mobility a levé le voile sur un nouveau vélo électrique répondant au nom d’Avian. Sa particularité ? Son poids est inférieur à 12 kg, grâce à l’utilisation massive de titane, saupoudré d’une petite touche de carbone. Sans surprise, son tarif crève le plafond.

Möve Mobility
Source : Möve Mobility

Möve Mobility risque d’attirer un paquet de curieux et curieuses à l’Eurobike 2024, sis du 3 au 7 juillet prochain à Francfort, événement durant lequel la marque exposera son tout nouveau vélo électrique, l’Avian – via eBike News. Le constructeur allemand marque en effet les esprits grâce à une maîtrise exceptionnelle du poids du VAE : 11,7 kg.

Pour ce faire, l’Avian a fait appel à un matériau bien spécifique : le titane, réputé pour sa légèreté extrême et sa robustesse. Plusieurs pièces du cadre ont par ailleurs été fabriquées en 3D, pour ensuite être collées entre elles, et non soudées comme c’est souvent le cas. Résultat : un véritable aspect monocoque du plus bel effet ressort du vélo.

Fourche en carbone

La firme d’outre-Rhin a également opté pour une fourche en carbone, là encore afin de tirer le poids au maximum vers le bas. Le moteur Mahle X20 rejoint parfaitement cette philosophie, lui qui ne pèse qu’1,4 kg sur la balance – c’est l’un des plus légers du marché. Le couple de 55 Nm suffit donc amplement pour booster ce poids plume qu’est l’Avian.

Outre la présence d’un capteur de couple grâce auquel l’assistance électrique est transmise de manière proportionnelle à la force que vous mettez dans les pédales, l’Avian s’équipe là encore d’une batterie au poids contenu : la Mahle iX2 de 250 Wh, recensée à 1,5 kg. Aucune autonomie théorique n’a été communiquée.

L’Avian ne lésine pas sur le reste de sa fiche technique, bien au contraire. En témoigne la présence d’une transmission SRAM GX Eagle à 12 vitesses, associée à des freins à disque hydrauliques SRAM S-300 et des roues Mavic Allroad SL de 28 pouces chaussées sur des pneus Continental Grand Prix Urban. L’éclairage avant est assuré par une Supernova Mini 3.

Sans surprise, le prix fait mal

Le vélo électrique Avian sera lancé en deux versions : celle présentée tout au long de cet article – nommée Pure Line -, et une autre de 13,5 kg appelée Tour Line. Cette dernière s’appuie sur des pneus Schwalbe G-One Overland, ainsi qu’un porte-bagages et des garde-boue de série.

Combien coûte l’Avian ? Il est évidemment cher, à 7490 euros plus précisément. Les précommandes sont d’ores et déjà disponibles. Nous n’avons qu’une hâte : pouvoir l’essayer à l’Eurobike 2024, auquel Frandroid se rendra.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.