Scout, la marque de Volkswagen qui prépare de sublimes 4×4 électriques, en montre un peu plus

 

Volkswagen, via sa marque Scout Motors, vient de dévoiler une première image de teasing de son futur 4x4 électrique. Il devrait être lancé en 2026 aux États-Unis, et peut-être en Europe.

Article actualisé le 16 novembre 2022 : Ça y est, le teasing autour du futur 4×4 de Scout Motors, la marque américaine de Volkswagen a débuté avec cette photo publiée par le groupe allemand. On y distingue la silhouette d’un SUV, de type 4×4 avec des pneus offroad et une garde au sol très élevée. À part cela, aucun autre détail n’a filtré, et il va donc falloir être encore patient. Le lancement n’est pas prévu avant 2026 aux États-Unis, aux côtés d’un pick-up.


Article original du 25 juillet 2022 : Chez Volkswagen, le patron de la branche américaine du groupe vient de prendre la tête de Scout, la nouvelle marque du constructeur allemand spécialisé dans les SUV robustes (rugged) et pick-up électriques. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Scout : ce nom vous dit peut-être quelque chose si vous suivez l’actualité automobile depuis plusieurs décennies. En effet, la marque était déjà présente aux États-Unis, des années 60 aux années 80 avec le mythique Scout du constructeur International Harvester. Et c’est justement cette marque que va relancer Volkswagen, d’abord aux États-Unis, afin de venir concurrencer Rivian (avec ses R1T et R1S) ou encore GM (avec son Hummer EV) avec des véhicules 100 % électriques. Et le teasing vient de commencer.

Dans une vidéo publiée plus tôt par Volkswagen, on aperçoit un Scout II original, avec son gros moteur thermique de 5,6 litres de cylindrées, ses 150 chevaux de puissance et 360 newtons-mètres de couple. Le 4×4 s’adonne à quelques franchissements autour du siège social du groupe allemand. Si l’on croise les photos de l’ancien Scout II et des croquis publiés par Volkswagen quelques mois auparavant, on imagine sans trop de mal que les futurs véhicules électriques de la marque reprendront de nombreux éléments de design du Scout des années 70.

Les croquis publiés par Volkswagen

Les deux premiers modèles sont attendus pour 2026, aux États-Unis. Il s’agira donc d’un SUV robuste (rugged SUV), accompagné de sa variante pick-up. Le premier pourrait venir faire beaucoup d’ombre à Jeep alors que le second pourrait quant à lui venir concurrencer frontalement Tesla avec son Cybertruck et les autres constructeurs américains qui ont déjà commercialisé ce genre de véhicules à l’image de Rivian et GM.

Une pointure pour diriger Scout

La semaine dernière, une autre nouvelle nous est venue d’outre-Atlantique : le patron du groupe Volkswagen américain, Scott Keogh, a quitté ses fonctions pour se consacrer au développement de la marque Scout. Une information qui traduit l’importance de cette marque pour le groupe allemand, qui en profite au passage pour créer une entreprise dédiée, sous forme de filiale, pour ne pas simplement la cantonner à une simple gamme.

Précisons d’ailleurs que Volkswagen a tout récemment récupéré les droits d’utilisation de la marque Scout et plus précisément en 2020, lors du rachat de Navistar International, un constructeur américain de semi-remorques. De quoi venir aussi concurrencer Tesla et son Semi ?

Scott Keogh, nouveau patron de Scout

Selon le Wall Street Journal, la marque Scout prévoirait de produire 250 000 SUV et pick-up par an. C’est beaucoup, à comparer à titre d’exemple au petit million de véhicules électriques produit par an par Tesla ou aux 8,6 millions de véhicules (toutes motorisations et segments confondus) par Volkswagen en 2021 dans le monde.

Volkswagen espère que la nouvelle marque Scout permettra au groupe allemand de venir prendre des parts de marché supplémentaires aux États-Unis sur ces deux segments très prisés des Américains. Si Volkswagen vend beaucoup de voitures dans le monde, c’est moins le cas aux États-Unis avec moins de 5 % de parts de marché, mais avec toutefois 8 % de parts de marché sur le domaine du 100 % électrique, juste derrière Tesla.

Il ne reste maintenant plus qu’à patienter que Scout dévoile ses deux premières voitures électriques et Volkswagen devrait continuer à faire du teasing d’ici à 2026. On se demande également si la marque sera importée en Europe, ce qui est probable puisque les frontières géographiques dans l’industrie automobile sont de plus en plus invisibles avec de nombreuses marques et modèles qui ne se cantonnent plus à leur marché d’origine. On espère simplement que ces deux véhicules seront moins gourmands en électrons que le Hummer EV.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !