Ecran 6K XXL et charge gratuite à vie : ce SUV électrique a des arguments de poids

 

Baidu dévoile la version de série de son SUV électrique Jidu Robo-01. Situé entre les Tesla Model Y et Model X, il est livré avec de nombreuses fonctionnalités, dont la conduite semi-autonome.

Si vous ne connaissez pas Baidu, c’est tout à fait normal. Et pourtant, cette entreprise spécialisée dans les moteurs de recherche et l’intelligence artificielle commence à se faire connaitre auprès du grand public. En septembre dernier, la firme avait en effet levé le voile sur son premier taxi autonome, devançant alors Tesla. Et voici qu’aujourd’hui, elle présente un nouveau véhicule, cette fois-ci destinée aux particuliers.

Cocon technologique

Dévoilée en juin dernier sous la forme d’un concept, la nouvelle Jidu Robo-01 est la première voiture de la jeune marque chinoise, qui collabore alors avec le géant chinois Geely. Le groupe, qui possède notamment Volvo, Smart et Zeekr apporte son expertise en matière d’automobile et fournit la plateforme SEA au SUV, reprise de la Smart #1, entre autres.

De son côté, Baidu se charge de la partie logicielle et conduite autonome, alors qu’elle développe depuis quelques quelques années le système Apollo qui atteint aujourd’hui le niveau 4. Equipé de 31 capteurs, dont 2 LiDAR, le SUV peut alors atteindre le niveau 3, le seul autorisé en Europe actuellement.

Le site Car News China précise que le véhicule est également doté d’une puce Nvidia Orin X d’une puissance de 538 TOPS. Pour rappel, il s’agit d’une unité de mesure signifiant « tera operations per second« , soit « billions d’opérations en une seconde« .

Située entre les Tesla Model Y et Model X avec une longueur de 4,85 mètres de long, cette nouvelle Jidu Robo-01 affiche un empattement généreux de 3 mètres, laissant imaginer une belle habitabilité pour les passagers. Comme chez la marque d’Elon Musk, le SUV se dote d’un volant Yoke, tandis que le poste de conduite se veut très épuré.

Nous retrouvons alors une immense dalle numérique 35,6 pouces 6K complétée par un écran de 7 pouces pour les occupants de la banquette arrière. Cela est immense, mais toujours moins que l’écran de 55 pouces de la Mercedes EQS, l’Hyperscreen MBUX.

Les portes sont dépourvues de poignées et sont motorisées, chacune étant dotée d’un radar permettant d’éviter qu’elle ne percute une autre voiture en stationnement par exemple. Enfin, le volume de coffre oscille entre 555 et 1528 litres.

Plus de 600 kilomètres d’autonomie

D’abord vendu dans sa version de lancement baptisée Lunar Edition faisant référence à la course à l’espace dans laquelle s’est engagée la Chine face aux États-Unis, la Jidu Robo-01 embarque deux moteurs pour une puissance totale de 400 kW, soit environ 544 chevaux. Comme le précise le site Autohome, le 0 à 100 km/h est quant à lui réalisé en 3,9 secondes seulement.

Equipé d’une batterie fournie par CATL d’une capacité de 100 kW, le SUV électrique peut alors parcourir jusqu’à 600 kilomètres en une seule charge selon le cycle chinois CLTC, plus optimiste que notre WLTP européen. À titre de comparaison, le Nio EL7 atteint les 620 kilomètres en version 100 kWh, malgré un Cx plus important, de 0,263 contre 0,249 pour la Robo-01.

Proposé à partir de 399 800 yuan, soit l’équivalent de 55 175 euros selon le taux de change actuel, le SUV électrique est plutôt abordable au vu des prestations proposées. Parmi elles, la conduite semi-autonome, l’éclairage spécifique indiquant si celle-ci est activée ou non ou encore le toit panoramique et les performances intéressantes.

Mais ce n’est pas tout, car la version de lancement, produite à 2 000 exemplaires au total est également vendue avec la charge gratuite et l’assistance à vie, ainsi qu’un chargeur sans fil à installer à son domicile. Reste désormais à savoir si cette Jidu Robo-01 sera vendue un jour en Europe…


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.