Voici la nouvelle voiture électrique la moins chère de France, à moins de 12 000 euros

 

Voici la Freze Nikrob, une petite citadine, copie conforme de la Wuling Hongguang Mini EV, l'une des voitures électriques les plus vendues au monde. Initialement réservée à la Lituanie, voilà qu'elle s'apprête enfin à arriver en France, à un prix défiant toute concurrence.

Aujourd’hui, le marché des citadines électriques est en plein boom. On pense bien sûr à la Citroën Ami, mais également à la Mobilize Duo ainsi qu’à la désormais incontournable Dacia Spring. Et pour cause, celle-ci rencontre un franc succès, alors qu’elle fut la 2ème voitre électrique la plus vendue en France au mois d’octobre, derrière la Renault Zoé. Mais il se pourrait que la star de la marque low-cost se fasse bientôt détrôner…

Un équipement sommaire

En effet, voilà qu’une nouvelle concurrente s’apprête à faire son arrivée sur le marché. Il s’agit de la Freze Nikrob EV, une adorable micro-citadine qui devrait sans doute vous rappeler quelque chose. En effet, nous l’avions déjà évoqué dans nos colonnes en avril 2021, alors que celle-ci faisait ses premiers pas en Europe.

Car en réalité, la petite auto, qui nécessite bel et bien un permis de conduire contrairement à la Citroën Ami, est en fait une version recarrossée et rebadgée de la Wuling Hongguang Mini EV rencontrant un fort succès en Chine. Importée par Dartz sous la marque Freze, cette version va donc bientôt être vendue chez nous. Mais il faudra encore s’armer d’un peu de patience, alors que Numerama souligne que la sélection des revendeurs est encore en cours pour l’instant.

Disponible en deux versions, à savoir Standard et Long Range, la micro-citadine affiche des dimensions contenues, avec une longueur de respectivement 2,92 et 3,06 mètres. Le poids oscille quant à lui entre 700 et 750 kilos en fonction de la variante choisie. Au total, quatre personnes peuvent prendre place à bord de cette Freze Nikrob, dans un poste de conduite très sommaire, vous vous en doutez.

Pas de grand écran tactile ni de débauche de technologie, mais un simple combiné numérique et un autoradio Bluetooth. La voiture est tout de même livrée de série avec les feux à LED, la fermeture centralisée ainsi que la caméra de recul comme le précise le site de la marque. À noter que de nombreuses couleurs de carrosserie sont disponibles, associées à un toit noir ou blanc.

Une citadine à prix cassé

La version d’entrée de gamme revendique 40 chevaux, contre 44 pour la Dacia Spring, tandis que la déclinaison Long Range affiche une puissance de 43 chevaux, pour une vitesse maximale de 100 et 105 km/h. Si la première se contente d’une batterie de 13,8 kWh, lui permettant de parcourir jusqu’à 200 kilomètres en une seule charge selon le cycle WLTP, la seconde profite d’un accumulateur de 26,5 kWh. L’autonomie passe alors à 300 kilomètres.

La recharge se fait respectivement en six et sept heures, alors que la citadine n’est pas compatible avec la charge rapide en courant continu. Au contraire de la Spring, qui peut encaisser jusqu’à 30 kW, lui permettant de passer de 0 à 80 % en 50 minutes.

Notez qu’il est déjà possible de précommander un exemplaire de cette Freze Nikrob, qui devrait débuter ses livraisons en France en 2023. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que celle-ci affiche un prix défiant toute concurrence, puisqu’elle est affichée à 13 000 euros sur le site de la marque, bonus écologique déduit. Mais Numerama tient de source sûre que le prix de départ sera à 11 900 euros, en prenant en compte le bonus.

À titre de comparaison, la Dacia Spring débute à partir de 20 800 euros, bonus non déduit, soit 15 184 euros une fois l’aide appliquée. Il se pourrait également que la version cabriolet, dérivée de la Wuling Hongguang Mini EV Cabrio fasse également son arrivée sur notre marché sous peu. Mais elle devrait d’abord être vendue en Lituanie.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.