Les camions électriques deviennent réalité en France avec ces chargeurs ultra-rapide

 

L'entreprise APRR, en charge de la gestion des autoroutes du centre et de l'Est de la France s'associe au fournisseur d'énergie Engie. Les deux sociétés vont installer cinq stations de recharge ultra-rapide dédiées aux camions électriques sur l'axe Paris - Lyon.

Dès 2035, les ventes de voitures thermiques seront interdites en Europe, sauf si elles fonctionnent avec du carburant de synthèse. Si Bruxelles n’a pas évoqué le sort des poids-lourds, il se pourrait que ces derniers soient aussi un jour contraints de rouler à l’électrique. D’autant plus que l’offre se développe de plus en plus, avec le Tesla Semi et la gamme récemment dévoilée par Renault Trucks, entre autres.

De nouvelles bornes rapides

Mais pour que ces camions électriques puissent rouler, il faut bien sûr pouvoir les recharger. Et ce même si le poids-lourds d’Elon Musk peut parcourir 800 kilomètres d’une traite avec un chargement de 37 tonnes. Il y a quelques jours, l’Union européenne annonçait justement une série d’objectifs pour faciliter la recharge. Elle souhaite notamment imposer l’installation d’une borne de recharge tous les 60 kilomètres au moins sur les autoroutes.

Une mesure qui concerne les voitures, mais les poids lourds ne sont pas en reste. Pour ces derniers, celles-ci devront être espacées de 120 kilomètres au maximum, tandis que la puissance n’a pas encore été annoncée. Cette obligation entrera en vigueur à partir de 2026. Mais cela n’empêche pas certaines sociétés d’autoroutes de prendre un peu d’avance pour être dans les temps.

C’est justement le cas d’APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône), qui gère le réseau du centre et de l’Ouest de la France, jusqu’à Paris. Le gestionnaire vient d’annoncer avoir noué un partenariat avec le fournisseur d’énergie français Engie dans un communiqué. Le but ? Implanter plusieurs stations de recharge rapide uniquement destinées aux poids lourds, afin de réduire la pollution sur les routes.

Ce secteur est responsable de 27 % des émissions de CO2 liées au transport, alors que les camions ne représentent que 1,3 % des véhicules roulants à l’heure actuelle. Une étude menée par l’ONG Transport & Environnement pointait également ces engins, notamment durant la période des fêtes de fin d’année. À cette époque, les émissions de NOx (oxydes d’azote) sont en hausse de 133 % par rapport au reste de l’année.

Uniquement sur l’axe Paris-Lyon

C’est pourquoi APRR annonce son projet d’implanter pas moins de cinq stations de recharge au cours des prochains mois. Celles-ci devraient être accessibles d’ici à l’été 2024 et elles seront toutes installées sur l’axe Paris-Lyon, aux abords des autoroutes A105 et A6. Les chauffeurs pourront donc profiter d’une borne tous les 150 kilomètres en moyenne, au niveau de Melun, Auxerre ou encore Beaune.

Chaque station sera équipée d’une prise offrant une puissance de 400 à 500 kW avec deux points de charge, permettant de charger deux camions ou autocars électriques. Pour mémoire, et comme le rappelle le communiqué, l’autonomie moyenne de ces poids lourds tourne actuellement autour des 300 kilomètres selon le cycle WLTP. Pour l’heure, APRR ne précise pas si des services seront proposés aux utilisateurs, comme de la restaurations ou des sanitaires.

À titre de comparaison, le Tesla Semi propose 800 km d’autonomie réelle avec son immense batterie de 900 kWh, dont la recharge s’effectue de 10 à 80 % en 30 minutes seulement, grâce à des chargeurs d’une puissance de 750 kW, comme ceux installés chez PepsiCo aux États-Unis.

Tesla Semi // Source : Motortrend

Le Figaro rappelle qu’une initiative similaire a déjà été mise en place en Allemagne à la fin du mois de janvier par le groupe pétrolier BP, via sa filiale Aral. Pas moins de six points de recharge rapide pour les camions offrant une puissance maximale de 300 kW ont été installés sur un axe très fréquenté suivant le cours du Rhin. Selon BP, il est possible de récupérer jusqu’à 200 kilomètres d’autonomie en 45 minutes de charge.

En ce qui concerne les voitures, de nombreux opérateurs proposent déjà des bornes rapides le long des autoroutes. On pense notamment à Ionity mais également à Fastned. L’entreprise néerlandaise s’est en effet associée à la Sanef afin d’implanter 18 stations dans le Nord et l’Est de la France.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !