Voiture électrique : bientôt 100 000 bornes de recharge en France, pourquoi ce n’est pas le plus important

 

Avec 95 755 bornes actuellement accessibles au public, la France se rapproche enfin de l'objectif annoncé par Emmanuel Macron en 2020. Le Président de la République promettait en effet de proposer 100 000 points de charge sur le territoire à la fin de l'année. Mais tout n'est pas rose pour autant, puisque la fiabilité peut parfois poser problème.

Les promesses politiques qui ne se matérialisent pas rapidement, ce n’est pas rare. On pense notamment à la voiture à 100 euros par mois, qui pédale toujours dans la semoule ainsi qu’au prêt à taux zéro, qui est aussi au point mort pour le moment. Sans oublier bien sûr celle de rendre accessible 100 000 bornes de recharge en France à la fin de l’année 2021. Cet objectif avait été annoncé en mai 2020, mais il n’est toujours pas atteint.

C’est pour bientôt !

Ce n’est toutefois qu’une question de semaines désormais avant que cette promesse soit enfin tenue, avec plus d’un an et demi de retard. Car selon le dernier rapport publié par l’Avere-France, le pays comptait pas moins de 95 755 bornes de recharge accessibles au public à la fin du mois de mars. Un chiffre en constante hausse, puisque ce sont 4 487 nouvelles stations qui ont ouvert depuis le début de l’année.

Ce qui représente pas moins de 13 648 nouveaux points de recharge ouverts au public, alors que la France en comptait 85 284 en mois de janvier. Par rapport à l’année dernière, le nombre de prises a donc augmenté de 66 %. La France est de plus en plus en mesure de répondre à la demande grandissante, bien qu’elle ne soit pas encore une très bonne élève par rapport à l’Allemagne et aux Pays-Bas, entre autres.

Hyundai Ioniq 6 // Source : Clément Choulot pour Frandroid

De plus, si les infrastructures se développent, celles-ci restent encore et toujours mal réparties. Car c’est sans surprise en Île-de-France que les bornes sont les plus nombreuses, alors que l’on en compte actuellement 17 451, regroupées dans 4 692 stations. Elle est suivie par la région Auvergne-Rhône-Alpes avec 11 491 bornes et 4 405 stations.

Au total, l’Île-de-France concentre pas moins de 349 871 kW, sur les 2 977 817 pour toute la France. C’est toutefois l’Auvergne-Rhône-Alpes qui est en tête avec 410 738 kW. La région la moins dotée reste une fois encore la Guyane, qui plafonne à 25 stations et 39 bornes.

Une fiabilité en hausse

Aujourd’hui, la plupart des bornes sont installées dans des commerces (39 %) ainsi que sur des parkings (34 %) et sur la voirie (22 %). La puissance la plus répandue est située entre 7,4 et 22 kW en courant alternatif, puisque ces prises représentent 53 % de l’offre. Seulement 1 % des bornes délivrent au moins 350 kW. Il s’agit de celles implantées par Ionity avec 350 kW ainsi que Lidl, Kallista Energy, qui affichent 360 kW. Les points de charge en courant continu les plus répandus sont ceux de moins de 50 KW (4 %).

En mars, le nombre de sessions de charge a légèrement grimpé par rapport à février, avec une moyenne de 13,6 par borne, contre 12,6 le mois précédent. Cependant, la plupart des propriétaires de voitures électriques se branchent chez eux, comme le rappelle une étude menée par Enedis. De plus, il faut se rappeler que le mois de février compte moins de jours.

Hyundai Kona sur une borne Ionity

Si la fiabilité des bornes n’est pas encore parfaite, celle-ci a tout de même été légèrement améliorée. Le taux de disponibilité, qui comptabilise les prises n’étant pas hors service ou en maintenance est de 86 % en moyenne pour celles en courant alternatif et de 78 % pour celles de plus de 150 KW. Il était respectivement de 84 et 77 % en février. De quoi rassurer les automobilistes, qui sont nombreux à être inquiets pour l’autonomie de leur voiture.

L’objectif de 100 00 bornes ne devrait donc plus tarder à être atteint, d’autant plus que de nombreux opérateurs continuent leur développement, comme Fastned ou Tesla avec ses Superchargeurs. En parallèle, le gouvernement veut également équiper toutes les aires d’autoroutes, conformément à la volonté de l’Union européenne qui va obliger les pays membres à installer une borne tous les 60 kilomètres.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !

Les derniers articles