Bornes de recharge en France : où en est-on par rapport à l’objectif des 100 000 points ?

 

La France comptait 66 960 bornes publiques au 31 juillet 2022, soit une hausse de 49 % en un an selon le dernier baromètre de l’Avere. C’est encore loin de l’objectif annoncé par le gouvernement…

Hyundai Kona electric
Le Hyundai Kona electric à une borne Ionity // Source : Yann Lethuillier pour Frandroid

Comme tous les mois, l’Avere France publie son baromètre de la recharge. Un bilan sur la situation en France en partenariat avec le ministère de la Transition énergétique, qui donne notamment une vue d’ensemble sur le nombre de points de recharge publics disponibles sur le territoire ainsi que d’autres informations.

Selon le rapport de l’ONG, le nombre de bornes de recharge a plutôt bien augmenté au mois de juillet, puisque ce ne sont pas moins de 2 400 qui ont été installées sur l’ensemble du mois dernier. Un chiffre similaire à celui de juin.

Un objectif loin d’être atteint

Au total, et comme le rapporte l’Avere France, le territoire comptait au 31 juillet pas moins de 66 960 bornes de recharge accessibles au public. Un chiffre en constante hausse, avec une augmentation de 49 % par rapport à l’an dernier. Néanmoins, s’il y a de plus en plus de stations disponibles pour les propriétaires de voitures électriques en France, nous sommes encore très loin de l’objectif initialement fixé par le gouvernement.

En effet, en mai 2020, Emmanuel Macron avait fait une annonce forte : le territoire comptera 100 000 points de recharge accessible à tous d’ici à la fin 2021. Un objectif utopique, qui n’a sans grande surprise pas été tenu. Pour y arriver, il aurait en effet fallu installer pas moins de 8 350 nouvelles bornes tous les mois, alors que seulement 33 363 emplacements étaient ouverts au 1er mai 2021. Aujourd’hui encore, nous sommes très loin de ce rythme.

Une répartition inégale

Si le rapport souligne que la France compte en moyenne 99 points de recharge pour 100 000 habitants, c’est un peu différent dans les faits. En effet, et sans grande surprise, l’Île-de-France possède la plus grande concentration de bornes, avec un total de 12 436. À titre de comparaison, la Guadeloupe n’en compte que 38. Il existe donc un fort décalage d’une zone à une autre. D’ailleurs, même avec son grand nombre d’infrastructures, Paris n’est pas forcément un bon élève par rapport à d’autres villes européennes, en raison d’une trop faible densité.

En regardant un œil au rapport de l’Avere France, on remarque également une répartition inégale entre les différentes puissances de charge. Les bornes en courant alternatif de 7,4 à 22 kW représentent en effet 56 % des points de recharge en France, tandis que les plus rapides offrant une puissance supérieure à 150 kW n’occupent que 6 % du total. Alors que dans les faits, il faudrait que le maillage territoriale de bornes rapides soit plus dense pour faciliter les grands trajets.

Autant dire qu’il y a encore pas mal de travail avant que le réseau d’infrastructures soit tout à fait abouti en France. À titre de comparaison, l’Allemagne et les Pays-Bas possèdent quant à eux 699 chargeurs pour 100 000 habitants.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles